Papoter de tout

vous voulez discutez de tout et de rien en toute simplicité et en toute convivialité, alors rejoignez nous :)

Derniers sujets

» le post bonjour
par Sam Aujourd'hui à 10:50

» Les grands mystères de l'histoire
par Happy67 Aujourd'hui à 0:05

» L'apprentissage des langues en France
par Happy67 Hier à 23:52

» Une journée sans rire est une journée de perdue.
par Happy67 Hier à 23:42

» Les films qui vous ont marqués.
par Psycholive Hier à 22:53

» Le travail, ce n'est pas la santé. Surtout à partir de 40 ans.
par Psycholive Hier à 22:15

» Cosmétiques et tests sur les animaux : des alternatives de plus en plus sophistiquées
par Elia Hier à 15:35

» Comment conserver ou retrouver une bonne santé en s'alimentant mieux.
par Elia Hier à 1:05

» L'allocation rentrée scolaire
par Elia Jeu 17 Aoû - 23:48

» La dépression..
par Psycholive Jeu 17 Aoû - 16:56

» Google Home, majordome ou espion ?
par Sam Jeu 17 Aoû - 13:24

» Musique pop anglo-saxonne, électronique, trance, new-age…
par Happy67 Jeu 17 Aoû - 4:11

» J'aime pas les blancs... Et vous ?
par Psycholive Mer 16 Aoû - 23:45

» Here i am
par Psycholive Mer 16 Aoû - 23:24

» LILOU MACÉ : Défi des 100 jours
par Elia Mer 16 Aoû - 14:01

» La vaccination obligatoire
par Sam Mer 16 Aoû - 13:00

» Paiement sans contact : êtes-vous partant ?
par Sam Mer 16 Aoû - 12:43

» You know what ? I'm HAPPY
par Happy67 Mar 15 Aoû - 19:09

» les absences
par Loba Dim 13 Aoû - 8:40

» Des prêtres refoulés d’un bar pour une étonnante raison
par Elia Sam 12 Aoû - 14:54

» Vos séries TV préférées...
par Happy67 Sam 12 Aoû - 0:45

» Qu’est-ce qui fait avancer chaque année un peu plus le jour du dépassement ?
par Psycholive Ven 11 Aoû - 23:06

» Besoin d'aide
par sergio Ven 11 Aoû - 2:12

» Quelque chose ou rien ?
par Psycholive Mar 8 Aoû - 18:18

» Anagrammes prémonitoires
par Elia Lun 7 Aoû - 0:43

» LA PEUR .. de tout ..sans raison
par Loba Dim 6 Aoû - 18:39

» Timide bonjour d'un petit nouveau.
par Psycholive Ven 4 Aoû - 15:09

» Les citations...
par Psycholive Ven 4 Aoû - 14:04

» ça y est ! Je m'y suis mis...
par Elia Ven 4 Aoû - 12:06

» La loi de l'attraction
par Psycholive Jeu 3 Aoû - 23:22

» La jalousie est innée
par Psycholive Jeu 3 Aoû - 15:23

» «Cherry Wine»
par Psycholive Mer 2 Aoû - 17:29

» Les vacances : quelle angoisse !
par Elia Mer 2 Aoû - 15:31

» De combien d’heures de sommeil avez-vous besoin ?
par Elia Mar 1 Aoû - 15:31

» Vive les introvertis !
par Psycholive Lun 31 Juil - 21:44

» Hotlink, vous connaissez ?
par Psycholive Lun 31 Juil - 14:05

» Du nouveau sur nos entrailles
par Psycholive Dim 30 Juil - 14:52

» Lascaux, une carte du ciel ?
par Elia Sam 29 Juil - 13:31

» Administrateur
par Elia Ven 28 Juil - 0:23

» Et si ça arrivait ?
par Happy67 Jeu 27 Juil - 18:34

Nos partenaires


Je hais les indifférents

Partagez

Invité
Invité

Je hais les indifférents

Message par Invité le Sam 16 Jan - 11:25

Je hais les indifférents. Je crois comme Friedrich Hebbel que « vivre signifie être partisans ». Il ne peut exister seulement des hommes, des étrangers à la cité. Celui qui vit vraiment ne peut qu’être citoyen, et prendre parti. L’indifférence c’est l’aboulie, le parasitisme, la lâcheté, ce n’est pas la vie. C’est pourquoi je hais les indifférents.

L’indifférence est le poids mort de l’histoire.  C’est le boulet de plomb pour le novateur, c’est la matière inerte où se noient souvent les enthousiasmes les plus resplendissants, c’est l’étang qui entoure la vieille ville et la défend mieux que les murs les plus solides, mieux que les poitrines de ses guerriers, parce qu’elle engloutit dans ses remous limoneux les assaillants, les décime et les décourage et quelquefois les fait renoncer à l’entreprise héroïque.

Par Antonio Gramsi - intégralité de l'article ...

Partagez vous le point de vue de ce monsieur ? Wink
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4096
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Je hais les indifférents

Message par Happy67 le Jeu 21 Jan - 17:17

Delinéa a écrit:
Je hais les indifférents. Je crois comme Friedrich Hebbel que « vivre signifie être partisans ». Il ne peut exister seulement des hommes, des étrangers à la cité. Celui qui vit vraiment ne peut qu’être citoyen, et prendre parti. L’indifférence c’est l’aboulie, le parasitisme, la lâcheté, ce n’est pas la vie. C’est pourquoi je hais les indifférents.

L’indifférence est le poids mort de l’histoire.  C’est le boulet de plomb pour le novateur, c’est la matière inerte où se noient souvent les enthousiasmes les plus resplendissants, c’est l’étang qui entoure la vieille ville et la défend mieux que les murs les plus solides, mieux que les poitrines de ses guerriers, parce qu’elle engloutit dans ses remous limoneux les assaillants, les décime et les décourage et quelquefois les fait renoncer à l’entreprise héroïque.

Partagez vous le point de vue de ce monsieur ? Wink

Non.

J'ai soutenu, conseillé des personnes pour les sortir de leurs problèmes mais elles ont continué à faire les mêmes bêtises. J'ai parfois tendu la main pour ne recevoir en retour qu'un bras d'honneur. Quoique je fasse, ce n'est jamais assez bien. La lassitude m'a gagné. Je n'ai plus envie de me battre à la place des autres. Je suis devenu indifférent même si je ne suis pas insensible aux atrocités qui se déroulent dans le monde. Et si ce monsieur me hait, c'est qu'il a vraiment du temps à perdre.

avatar
Cassandra
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 769
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Quelque part

Re: Je hais les indifférents

Message par Cassandra le Jeu 21 Jan - 23:09

@Happy67 a écrit:
Delinéa a écrit:
Je hais les indifférents. Je crois comme Friedrich Hebbel que « vivre signifie être partisans ». Il ne peut exister seulement des hommes, des étrangers à la cité. Celui qui vit vraiment ne peut qu’être citoyen, et prendre parti. L’indifférence c’est l’aboulie, le parasitisme, la lâcheté, ce n’est pas la vie. C’est pourquoi je hais les indifférents.

L’indifférence est le poids mort de l’histoire.  C’est le boulet de plomb pour le novateur, c’est la matière inerte où se noient souvent les enthousiasmes les plus resplendissants, c’est l’étang qui entoure la vieille ville et la défend mieux que les murs les plus solides, mieux que les poitrines de ses guerriers, parce qu’elle engloutit dans ses remous limoneux les assaillants, les décime et les décourage et quelquefois les fait renoncer à l’entreprise héroïque.

Partagez vous le point de vue de ce monsieur ? Wink

Non.

J'ai soutenu, conseillé des personnes pour les sortir de leurs problèmes mais elles ont continué à faire les mêmes bêtises. J'ai parfois tendu la main pour ne recevoir en retour qu'un bras d'honneur. Quoique je fasse, ce n'est jamais assez bien. La lassitude m'a gagné. Je n'ai plus envie de me battre à la place des autres. Je suis devenu indifférent même si je ne suis pas insensible aux atrocités qui se déroulent dans le monde. Et si ce monsieur me hait, c'est qu'il a vraiment du temps à perdre.


Happy, garde ton bon coeur et ne change surtout pas. Il y a beaucoup de gens qui sont des profiteurs, j'en conviens, mais il y a aussi d'autres, qui sont gentils et reconnaissants. Surtout garde l'espoir que tout finira par s'arranger.

Wink
avatar
Psycholive
Admin
Admin

Messages : 2355
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Je hais les indifférents

Message par Psycholive le Ven 22 Jan - 23:00

Cassandra a bien raison Happy !

Ce monsieur nous fait un exposé fort intéressant, mais s'est-il déjà demandé si cette "indifférence" qu'il décrit si bien n'était pas le fruit d'autre chose ? Par exemple une personne qui a été traumatisée ou déçue peut faire preuve d'indifférence, est-ce pour autant qu'elle en devient inhumaine ? J'en doute. C'est une analyse à la machette qui ne fait pas dans la subtilité selon moi, parce que quand un être humain est indifférent ce n'est pas systématiquement dû à un choix délibéré et cynique. Quelqu'un qui s'intéresse un peu à la psychologie le comprendra très bien.

C'est le genre de discours qui peut faire culpabiliser alors qu'il n'y a pas lieu !

Je suis sûr que tu es quelqu'un de très bien Happy, et ce n'est pas à cause de certaines attitudes que tu dois te considérer comme indifférent, ce type de jugement il faut le laisser à ceux qui manquent d'inspiration, et parfois de discernement.
Wink


_________________
"Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être, croyez en vous et ils se réaliseront sûrement."
Martin Luther King
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4096
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Je hais les indifférents

Message par Happy67 le Ven 22 Jan - 23:32

Hello, les amis.

Il y a une pratique sur FACEBOOK qui m'irrite passablement. Elle consiste à faire culpabiliser les gens et les pousser à partager sur leur mur une photo ou un message ayant un rapport avec une maladie (cancer, trisomie, SEP...), un handicap, la misère, la solitude... Je ne le fais jamais car ça ne sert à rien. Ce n'est pas parce que je poste ce genre de message que je suis une bonne personne. Et le pire, c'est lorsque des personnes malades se connectent pour se détendre se voient rappeler leur situation au détour d'un clic de souris.

Contenu sponsorisé

Re: Je hais les indifférents

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 19 Aoû - 11:21