Papoter de tout

vous voulez discutez de tout et de rien en toute simplicité et en toute convivialité, alors rejoignez nous :)

Derniers sujets

» Ah les vacances !
par Happy67 Aujourd'hui à 3:33

» Rendre service... ou pas
par Happy67 Aujourd'hui à 3:26

» Les 4 incommensurables
par Happy67 Aujourd'hui à 3:10

» le post bonjour
par Elia Aujourd'hui à 0:30

» Les films qui vous ont marqués.
par Psycholive Hier à 23:43

» Se diagnostiquer pour se réparer
par Elia Hier à 18:05

» La galère qui nous attend...
par Alicia Hier à 13:43

» Vous feriez quoi, vous ??
par Elia Jeu 19 Avr - 23:33

» Une journée sans rire est une journée de perdue.
par Elia Mar 17 Avr - 17:48

» Ce que nous attendons les uns des autres
par Psycholive Dim 15 Avr - 19:17

» ça y est ! Je m'y suis mis...
par Elia Sam 14 Avr - 16:17

» Positive attitude
par Psycholive Jeu 12 Avr - 0:08

» Les citations...
par Loba Mer 11 Avr - 15:39

» Histoires droles
par Elia Mer 11 Avr - 12:32

» La chanson française et vous
par Loba Sam 7 Avr - 10:00

» Jacques dans les nuages...
par Loba Sam 7 Avr - 10:00

» Musique pop anglo-saxonne, électronique, trance, new-age…
par Happy67 Sam 7 Avr - 5:36

» Les sites et guides d'interprétation des rêves, on croit rêver !
par Psycholive Ven 6 Avr - 21:22

» Un ti cadeau pour ....
par Elia Jeu 5 Avr - 22:40

» Le travail, ce n'est pas la santé. Surtout à partir de 40 ans.
par Elia Mar 3 Avr - 14:47

» La cohérence cardiaque
par Psycholive Lun 2 Avr - 22:49

» Le génie de Queen (et Freddie Mercury)
par Ringo94 Jeu 29 Mar - 22:43

» Le syndrome de Diogène
par Loba Mer 28 Mar - 19:49

» Chez Dosette !
par Loba Mar 27 Mar - 21:35

» Oiseaux en danger
par Elia Lun 26 Mar - 23:43

» Et ça recommence...
par Norma Ven 23 Mar - 21:26

» le carnet de guerre de Jean François Marin, disparu le 28 août 1914.
par Ringo94 Jeu 22 Mar - 22:12

» Si vous voyez souvent les mêmes chiffres, voici ce que cela signifie – ce n’est pas une coïncidence
par Norma Mer 21 Mar - 19:18

» Magnifique vidéo : eux n'ont pas froid !
par Elia Mer 21 Mar - 16:37

» hello! :)
par Loba Mar 20 Mar - 20:11

» 20 choses extraordinaires que vous ignorez
par Psycholive Mar 20 Mar - 14:47

» PASSION MAQUETTES :mes premiers dioramas 2ème G.M.
par Elia Lun 19 Mar - 23:42

» La solitude
par Norma Lun 19 Mar - 20:48

» Mon nom est Happy et ceci est mon monde...
par Loba Lun 19 Mar - 19:18

» Réglement du forum
par jean-pierre Sam 17 Mar - 20:22

» Voyager !
par Loba Sam 17 Mar - 11:17

» Stephen Hawking nous a quitté
par Candy Ven 16 Mar - 21:46

» You know what ? I'm HAPPY
par Loba Ven 16 Mar - 19:28

» J'aime pas les blancs... Et vous ?
par Elia Jeu 15 Mar - 1:37

» L'apprentissage des langues en France
par Ringo94 Mer 14 Mar - 23:03

Nos partenaires


Freud et la fraise

Partagez
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 3961
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Freud et la fraise

Message par Psycholive le Mar 15 Mar - 17:00

Je ne savais pas si je devais publier mon sujet ici ou dans la rubrique humour, car c'est assez amusant quand même... Wink

Vous savez peut-être (ou pas ?) qu'Anna Freud, la fille de qui vous savez, est elle aussi devenue psychanalyste, reprenant en grande partie les "travaux" de son père. L'histoire qui va suivre est vraie (ou supposée vraie), elle était censée venir étayer la théorie de Freud sur les rêves, mais en fait ce fut un grand fiasco !

Sigmund Freud, persuadé que le rêve était l'expression d'un désir refoulé, soutenait que si ce désir était effectivement refoulé il devait se manifester au travers du rêve, sous une forme plus ou moins codée. Un jour, alors que sa fille était petite, il remarqua qu'elle avait envie de manger des fraises, sur ce, il décida de ne pas lui en donner (en plus il était un peu sadique quand même !) afin de vérifier sa théorie. Peu de temps après Anna rêva de fraises ! Et son père en déduisit que c'était la preuve que le rêve vient bel et bien exprimer un désir refoulé...

Le seul problème c'est que cela ne tient pas du tout la route ! Et depuis les psys se sont rendus compte que c'était une manière un peu facile de défendre une théorie bancale...
Wink Parce qu'en fait Anna n'avait pas plus envie de fraises que d'oranges ou de bonbons, mais pour son père c'était vraiment une occasion en or de démontrer sa théorie, un peu mise à mal depuis.

octanitrocubane
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1044
Date d'inscription : 18/02/2016
Age : 51
Localisation : Belgique

Re: Freud et la fraise

Message par octanitrocubane le Mar 15 Mar - 17:08

Amusant !
Et ça confirme une des grandes obsessions de Freud : Il voulait TOUJOURS avoir raison !!!!! Quittes à user de moyens très douteux comme tu viens de le raconter.
Jung et surtout Lacan étaient des obsédés par l'appât du gain, d'amasser encore plus d'argent . C'est pour ça que j'aime ta signature ! Wink
J'ai vu récemment une "interview" de Lacan.........C'est terrifiant tant son discours est incohérent !
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 6936
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 42

Re: Freud et la fraise

Message par Norma le Mar 15 Mar - 17:31

il aurait pas fallu se faire soigner par lui à cette époque, on serait encore plus brindzinque


_________________

octanitrocubane
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1044
Date d'inscription : 18/02/2016
Age : 51
Localisation : Belgique

Re: Freud et la fraise

Message par octanitrocubane le Mar 15 Mar - 17:37

@Norma a écrit:il aurait pas fallu se faire soigner par lui à cette époque, on serait encore plus brindzinque

Tu sais, beaucoup de psychanalystes sont des escrocs avant tout !
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 6936
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 42

Re: Freud et la fraise

Message par Norma le Mar 15 Mar - 17:41

y en a des bons, faut juste tomber dessus


_________________

octanitrocubane
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1044
Date d'inscription : 18/02/2016
Age : 51
Localisation : Belgique

Re: Freud et la fraise

Message par octanitrocubane le Mar 15 Mar - 17:43

@Norma a écrit:y en a des bons, faut juste tomber dessus
C'est une manière de voir !
Moi, je parle des psychanalystes, qui souvent sont sévèrement allumés !
Les psychologues, c'est différent !
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 6936
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 42

Re: Freud et la fraise

Message par Norma le Mar 15 Mar - 17:44

jamais consulté de psychiatre, seulement psychothérapeute, or de question que j'aille me faire soigner à coup de cachetons


_________________

octanitrocubane
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1044
Date d'inscription : 18/02/2016
Age : 51
Localisation : Belgique

Re: Freud et la fraise

Message par octanitrocubane le Mar 15 Mar - 17:50

@Norma a écrit:jamais consulté de psychiatre, seulement psychothérapeute, or de question que j'aille me faire soigner à coup de cachetons

La, je te donne raison à 100 % ! Les Médecins-Psychiatre dégainent leurs carnet d'ordonnances pour un rien.........Et on finit en légume si on les suis aveuglément !
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 3961
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: Freud et la fraise

Message par Psycholive le Mar 15 Mar - 22:30

Dans l'histoire que je vous ai racontée, il est clair que Freud a pris ses désirs pour des réalités, comme ce fut le cas dans bien des situations. La psychanalyse a pris en France, et ses idées ont marché. Le problème (comme dit Tobie Nathan, ethnopsychiatre et professeur de psychologie) c'est que la France pense comme la psychanalyse ! Cette discipline s'est incrustée dans la culture collective nationale, et des psys comme Lacan n'y sont pas étrangers non plus !

Quand Jacques Lacan est arrivé sur le "marché" de la psy, il a crée une sorte d'école un peu spéciale basée sur des pirouettes langagières, à mes yeux en tous cas, et la confusion a été telle et le talent de Lacan pour l'entourloupe si marqué, que la psychanalyse s'est perpétuée comme une sorte de doxa, surtout dans les années 60-70. Cela correspondait bien à l'air du temps...
Mais si vous cherchez des éléments scientifiques sérieux pour étayer toutes ces méthodes, vous n'en trouverez pas ! Des quantités de psys, de chercheurs, se sont penchés sur la question, et en ont conclu que le seul intérêt de la psychanalyse c'était son potentiel effet placebo !

Pour moi seule la psychologie expérimentale et les études en neuropsychologie sont à prendre au sérieux, pas forcément pour soigner, mais pour rester dans une certaine rigueur, éviter de partir dans des méthodologies dont on sait qu'elles sont surtout mystifié la société pensante.
avatar
Cassandra
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 795
Date d'inscription : 28/09/2015
Localisation : Quelque part

Re: Freud et la fraise

Message par Cassandra le Mer 16 Mar - 0:07

Encore une histoire qui confirme l'incompétence de sigi.

octanitrocubane
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1044
Date d'inscription : 18/02/2016
Age : 51
Localisation : Belgique

Re: Freud et la fraise

Message par octanitrocubane le Mer 16 Mar - 13:48

@Psycholive a écrit:Dans l'histoire que je vous ai racontée, il est clair que Freud a pris ses désirs pour des réalités, comme ce fut le cas dans bien des situations. La psychanalyse a pris en France, et ses idées ont marché. Le problème (comme dit Tobie Nathan, ethnopsychiatre et professeur de psychologie) c'est que la France pense comme la psychanalyse ! Cette discipline s'est incrustée dans la culture collective nationale, et des psys comme Lacan n'y sont pas étrangers non plus !

Quand Jacques Lacan est arrivé sur le "marché" de la psy, il a crée une sorte d'école un peu spéciale basée sur des pirouettes langagières, à mes yeux en tous cas, et la confusion a été telle et le talent de Lacan pour l'entourloupe si marqué, que la psychanalyse s'est perpétuée comme une sorte de doxa, surtout dans les années 60-70. Cela correspondait bien à l'air du temps...
Mais si vous cherchez des éléments scientifiques sérieux pour étayer toutes ces méthodes, vous n'en trouverez pas ! Des quantités de psys, de chercheurs, se sont penchés sur la question, et en ont conclu que le seul intérêt de la psychanalyse c'était son potentiel effet placebo !

Pour moi seule la psychologie expérimentale et les études en neuropsychologie sont à prendre au sérieux, pas forcément pour soigner, mais pour rester dans une certaine rigueur, éviter de partir dans des méthodologies dont on sait qu'elles sont surtout mystifié la société pensante.

Comme tu le dit, la psychanalyse est vraiment prise au sérieux en France ! Même en Belgique, c'est marginal !
Des gens comme Marie Bonaparte ou Françoise Dolto ont aussi déraillé un peu !

Contenu sponsorisé

Re: Freud et la fraise

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 21 Avr - 7:56