Papoter de tout

vous voulez discutez de tout et de rien en toute simplicité et en toute convivialité, alors rejoignez nous :)

Derniers sujets

» Happy birthday, geekette
par Happy67 Aujourd'hui à 0:47

» le post bonjour
par Psycholive Aujourd'hui à 0:28

» You know what ? I'm HAPPY
par Psycholive Aujourd'hui à 0:27

» Ces arbres qui renaissent
par Elia Aujourd'hui à 0:26

» SUCRE : LA GRANDE INTOX ?
par Elia Aujourd'hui à 0:18

» Les films qui vous ont marqués.
par Elia Aujourd'hui à 0:15

» Passion pour l'esprit humain
par Elia Aujourd'hui à 0:14

» Here i am
par Elia Hier à 23:52

» Le travail, ce n'est pas la santé. Surtout à partir de 40 ans.
par Elia Hier à 23:50

» In Vino Veritas ?
par Elia Hier à 23:49

» L'apprentissage des langues en France
par Psycholive Hier à 23:46

» La solitude
par Psycholive Hier à 23:22

» J'aime pas les blancs... Et vous ?
par Psycholive Hier à 23:09

» Dans l'enfer du tri des anciens papiers de la Stasi
par Elia Hier à 0:05

» "SPLIT LOVE", quand on passe à côté de l'amour à cause du quotidien.
par Elia Sam 19 Aoû - 23:10

» Il est resté dans le coma pendant 12 ans, il raconte aujourd’hui des choses qui glacent le sang
par Psycholive Sam 19 Aoû - 21:58

» Les grands mystères de l'histoire
par Elia Sam 19 Aoû - 12:00

» Une journée sans rire est une journée de perdue.
par Happy67 Ven 18 Aoû - 23:42

» Cosmétiques et tests sur les animaux : des alternatives de plus en plus sophistiquées
par Elia Ven 18 Aoû - 15:35

» Comment conserver ou retrouver une bonne santé en s'alimentant mieux.
par Elia Ven 18 Aoû - 1:05

» L'allocation rentrée scolaire
par Elia Jeu 17 Aoû - 23:48

» La dépression..
par Psycholive Jeu 17 Aoû - 16:56

» Google Home, majordome ou espion ?
par Sam Jeu 17 Aoû - 13:24

» Musique pop anglo-saxonne, électronique, trance, new-age…
par Happy67 Jeu 17 Aoû - 4:11

» LILOU MACÉ : Défi des 100 jours
par Elia Mer 16 Aoû - 14:01

» La vaccination obligatoire
par Sam Mer 16 Aoû - 13:00

» Paiement sans contact : êtes-vous partant ?
par Sam Mer 16 Aoû - 12:43

» les absences
par Loba Dim 13 Aoû - 8:40

» Des prêtres refoulés d’un bar pour une étonnante raison
par Elia Sam 12 Aoû - 14:54

» Vos séries TV préférées...
par Happy67 Sam 12 Aoû - 0:45

» Qu’est-ce qui fait avancer chaque année un peu plus le jour du dépassement ?
par Psycholive Ven 11 Aoû - 23:06

» Besoin d'aide
par sergio Ven 11 Aoû - 2:12

» Quelque chose ou rien ?
par Psycholive Mar 8 Aoû - 18:18

» Anagrammes prémonitoires
par Elia Lun 7 Aoû - 0:43

» LA PEUR .. de tout ..sans raison
par Loba Dim 6 Aoû - 18:39

» Timide bonjour d'un petit nouveau.
par Psycholive Ven 4 Aoû - 15:09

» Les citations...
par Psycholive Ven 4 Aoû - 14:04

» ça y est ! Je m'y suis mis...
par Elia Ven 4 Aoû - 12:06

» La loi de l'attraction
par Psycholive Jeu 3 Aoû - 23:22

» La jalousie est innée
par Psycholive Jeu 3 Aoû - 15:23

Nos partenaires


Faut-il s’aimer soi-même ?

Partagez
avatar
Psycholive
Admin
Admin

Messages : 2386
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Psycholive le Mer 9 Déc - 0:38

Et oui, savoir apprivoiser son miroir et le regard de ses connaissances, prendre du recul...
Wink


_________________
"Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être, croyez en vous et ils se réaliseront sûrement."
Martin Luther King
avatar
Colombeline
Papoteur
Papoteur

Messages : 335
Date d'inscription : 29/11/2015
Localisation : petit village niché dans les collines du haut Beaujolais

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Colombeline le Mer 9 Déc - 0:41


S'accepter tel que l'on est, en somme mais tâcher de corriger ce qui pourrait être amélioré afin de s'estimer davantage et d'être apprécié et aimé par les autres.
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4136
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Happy67 le Mer 9 Déc - 0:45

@Psycholive a écrit:Et oui, savoir apprivoiser son miroir... Wink

C'est un miroir domestique. Il est docile. Pas besoin de l'apprivoiser... Smile
avatar
Colombeline
Papoteur
Papoteur

Messages : 335
Date d'inscription : 29/11/2015
Localisation : petit village niché dans les collines du haut Beaujolais

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Colombeline le Mer 9 Déc - 12:16


Dans le sens : "apprivoiser son reflet dans le miroir", je pense. Wink
avatar
Psycholive
Admin
Admin

Messages : 2386
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Psycholive le Mer 9 Déc - 15:37

Bien sûr, mais notre ami Happy est un farceur... Wink

L'image que l'on a de soi n'est pas une réalité extérieure et objective, c'est forcément une image déformée, façonnée par notre vécu. Et au plus ce décalage entre ce que l'on pourrait être et ce que l'on croit être est grand, au plus il agit sur l'estime de soi, la confiance en soi, la perception de soi. Quand on s'est construit au travers de ce que l'environnement nous a renvoyé, on déforme son "moi", on se perçoit selon ces critères et plus selon des critères objectifs et justes.

Combien de gens ne s'aiment pas ? Beaucoup ! Mais en réalité ce n'est pas leur personne qu'ils n'aiment pas, c'est l'image qu'ils se sont attribuée. Au fond, leur perception d'eux-mêmes est altérée par la critique, la dévalorisation précoce, ce qui entraîne nécessairement une sorte de conditionnement. Mais ce n'est pas leur "moi" authentique, c'est une illusion, le fruit d'un processus affectif dévalorisant bien spécifique. Dans le jargon psy on appelle cela le "faux self"*.

Il est important d'être conscient de cela, s'aimer c'est d'abord comprendre que l'on a aucune raison de ne pas le faire, tout simplement parce que la plupart du temps, nous voyons une image dévalorisée de nous même, induite par un contexte, des paroles, des attitudes...

*:Je peux vous pondre un topo là-dessus si vous voulez, je connais bien... Je l'ai entendu pendant presque deux ans de formation ! Wink


_________________
"Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être, croyez en vous et ils se réaliseront sûrement."
Martin Luther King
avatar
Colombeline
Papoteur
Papoteur

Messages : 335
Date d'inscription : 29/11/2015
Localisation : petit village niché dans les collines du haut Beaujolais

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Colombeline le Mer 9 Déc - 18:15


@Psycholive a écrit:L'image que l'on a de soi n'est pas une réalité extérieure et objective, c'est forcément une image déformée, façonnée par notre vécu (...) l'estime de soi, la confiance en soi, la perception de soi. Quand on s'est construit au travers de ce que l'environnement nous a renvoyé, on déforme son "moi", on se perçoit selon ces critères (...) leur perception d'eux-mêmes est altérée par la critique, la dévalorisation précoce, ce qui entraîne nécessairement une sorte de conditionnement. Mais ce n'est pas leur "moi" authentique, c'est une illusion, le fruit d'un processus affectif dévalorisant (...)

Il est important d'être conscient de cela, s'aimer c'est d'abord comprendre que l'on a aucune raison de ne pas le faire, tout simplement parce que la plupart du temps, nous voyons une image dévalorisée de nous même, induite par un contexte, des paroles, des attitudes.

D'où l'importance fondamentale de travailler l'estime de soi afin d'avoir la force nécessaire pour supporter les critiques non-constructives car dictées par la malveillance.

Une bonne connaissance de soi, de sa valeur - ce qui n'exclut pas bien entendu la parfaite connaissance de ses défauts et de ses points faibles - permet de ne pas être affecté par des propos se voulant dévalorisants ; qu'il s'agisse de l'un de ses parents ou des deux ou de personnes croisées à des moments donnés.

Pour y parvenir, il faut une certaine maturité et il est bien évident qu'un enfant brimé durant toute son enfance n'arrivera pas sans séquelles à l'âge adulte.

Invité
Invité

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Invité le Mer 9 Déc - 20:09

@Psycholive a écrit:Selon moi on ne peut s'aimer que par les autres ! Car s'aimer sans les autres c'est évidemment très narcissique. Cela dit, il ne faut pas non plus s'aimer qu'au travers des autres, sinon le narcissisme est tout aussi évident ! Wink Mais pour s'aimer par les autres il suffit de les aimer en retour selon moi, ainsi ils renvoient cet amour qui devient évident pour soi, enfin, si la personne n'est pas trop carencée sur le plan de l'auto-estime.

Tout à fait d'accord avec toi. J'ajouterais toutefois que si on ne s'aime pas soi même, il est compliqué d'aimer "sainement" les autres. En fait, il faut un juste équilibre. Wink
avatar
Psycholive
Admin
Admin

Messages : 2386
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Psycholive le Mer 9 Déc - 22:52

Absolument Delinéa ! Wink
Je suis peut-être particulièrement optimiste mais je pense que même si l'enfance n'a pas été très valorisante du point de vue de l'image, il y a toujours une possibilité de récupération ! Mes propos en feraient bondir plus d'un ! Mais je les assume. La résilience comprend également la possibilité de restaurer cette estime de soi égarée en chemin, sinon à quoi servirait-elle ? Il y a bien une refonte de la manière dont on se perçoit, et par là-même de l'amour que l'on se porte. Cela devient possible en tous cas.

Les exemples ne doivent pas manquer, des personnes qui ont connu des enfances dramatiques mais qui ont pu restaurer cette estime de soi disloquée. S'aimer n'est pas le signe d'une pathologie, c'est le signe d'un bon rapport à soi-même, à condition que ce rapport ne soit pas excessif bien évidemment. L'entourage compte beaucoup, les rencontres, les émotions, les remises en question...


_________________
"Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être, croyez en vous et ils se réaliseront sûrement."
Martin Luther King
avatar
Colombeline
Papoteur
Papoteur

Messages : 335
Date d'inscription : 29/11/2015
Localisation : petit village niché dans les collines du haut Beaujolais

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Colombeline le Mer 9 Déc - 23:12

@Psycholive a écrit:Je suis peut-être particulièrement optimiste mais je pense que même si l'enfance n'a pas été très valorisante du point de vue de l'image, il y a toujours une possibilité de récupération (...) La résilience comprend également la possibilité de restaurer cette estime de soi égarée en chemin, sinon à quoi servirait-elle ? Il y a bien une refonte de la manière dont on se perçoit et par là-même de l'amour que l'on se porte. Cela devient possible en tous cas.

Les exemples ne doivent pas manquer, des personnes qui ont connu des enfances dramatiques mais qui ont pu restaurer cette estime de soi disloquée. S'aimer n'est pas le signe d'une pathologie, c'est le signe d'un bon rapport à soi-même, à condition que ce rapport ne soit pas excessif bien évidemment. L'entourage compte beaucoup, les rencontres, les émotions, les remises en question...

Tout dépend de la force de caractère de ceux qui ont été dévalorisés durant toute leur enfance et même au-delà ; certains parviendront quand même à être heureux s'ils savent s'entourer de personnes bénéfiques leur donnant ou redonnant confiance en eux mais d'autres seront leur vie durant dans le mal-être, tellement convaincus de ne pas être dignes d'intérêt ni dignes de susciter l'amour qu'ils le repousseront lorsqu'il se présentera à eux et ils passeront tout au long de leur vie à côté du bonheur.

Chacun a son histoire, chacun a son vécu à nul autre pareil, chacun a ses propres caractéristiques quant à sa personnalité.
avatar
Psycholive
Admin
Admin

Messages : 2386
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Psycholive le Jeu 10 Déc - 0:01

Je crois que les rencontres sont très importantes en l'occurrence. Notamment celles qui mènent à une véritable remise en question des pensées et des projets, des émotions... Il se trouve que je fais partie de ces gens qui croient aux synchronicités, c'est à dire à ces phénomènes apparemment hasardeux qui viennent nous obliger à changer, à reconsidérer les choses sous un autre angle. C'est une aide précieuse pour ces personnes qui semblent stagner dans des problématiques qui les figent. Bien souvent c'est une rencontre, un événement qui vient redonner du sens à leur vie...

Mais nous en revenons à ce constat : pour s'aimer il faut avoir appris à se considérer comme aimable. Quelquefois c'est un(e) ami(e) qui vient souligner cela, et qui "éclaire" ! Ou une rencontre qui a semé une petite graine dans l'âme de la personne carencée, et cette petite graine germe, donnant des feuilles, lesquelles feuilles produisent de l'oxygène, etc.


_________________
"Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être, croyez en vous et ils se réaliseront sûrement."
Martin Luther King
avatar
Colombeline
Papoteur
Papoteur

Messages : 335
Date d'inscription : 29/11/2015
Localisation : petit village niché dans les collines du haut Beaujolais

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Colombeline le Jeu 10 Déc - 0:26


@Psycholive a écrit:je fais partie de ces gens qui croient à ces phénomènes apparemment hasardeux qui viennent nous obliger à changer, à reconsidérer les choses sous un autre angle (...) Bien souvent c'est une rencontre, un événement qui vient redonner du sens à leur vie.

Je pense moi aussi que tout a un sens, que rien n'est dû au hasard (mot fourre-tout derrière lequel on met toute son incompréhension des événements jalonnant son chemin de vie dont on ne prend pas la peine de comprendre le sens).

@Psycholive a écrit:pour s'aimer, il faut avoir appris à se considérer comme aimable. Quelquefois c'est un(e) ami(e) qui vient souligner cela et qui "éclaire". Ou une rencontre qui a semé une petite graine dans l'âme de la personne carencée et cette petite graine germe (...)

Et lorsque la personne "carencée" parvient à ce résultat, elle est tirée d'affaire et pourra peaufiner sa "reconstruction affective".

Invité
Invité

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Invité le Jeu 10 Déc - 6:03

@Psycholive a écrit:Absolument Delinéa ! Wink
Je suis peut-être particulièrement optimiste mais je pense que même si l'enfance n'a pas été très valorisante du point de vue de l'image, il y a toujours une possibilité de récupération ! Mes propos en feraient bondir plus d'un ! Mais je les assume. La résilience comprend également la possibilité de restaurer cette estime de soi égarée en chemin, sinon à quoi servirait-elle ? Il y a bien une refonte de la manière dont on se perçoit, et par là-même de l'amour que l'on se porte. Cela devient possible en tous cas.

Les exemples ne doivent pas manquer, des personnes qui ont connu des enfances dramatiques mais qui ont pu restaurer cette estime de soi disloquée. S'aimer n'est pas le signe d'une pathologie, c'est le signe d'un bon rapport à soi-même, à condition que ce rapport ne soit pas excessif bien évidemment. L'entourage compte beaucoup, les rencontres, les émotions, les remises en question...

Je ne peux que approuver. Je me retrouve complètement dans cette situation, et ma foi, je vis très bien "dans ma tête" maintenant. Wink
Les seuls séquelles que j'ai pu en garder, c'est que j'aime ou je n'aime pas et dès que je sens le moindre fond de méchanceté naturelle chez une personne, c'est rejet immédiat. J'ai appris à aimer, à m'aimer, mais aussi à ne pas culpabiliser de ne pas aimer Wink

octanitrocubane
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1044
Date d'inscription : 18/02/2016
Age : 50
Localisation : Belgique

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par octanitrocubane le Lun 22 Fév - 20:59

@Psycholive a écrit:Absolument Delinéa ! Wink
Je suis peut-être particulièrement optimiste mais je pense que même si l'enfance n'a pas été très valorisante du point de vue de l'image, il y a toujours une possibilité de récupération ! Mes propos en feraient bondir plus d'un ! Mais je les assume. La résilience comprend également la possibilité de restaurer cette estime de soi égarée en chemin, sinon à quoi servirait-elle ? Il y a bien une refonte de la manière dont on se perçoit, et par là-même de l'amour que l'on se porte. Cela devient possible en tous cas.

Les exemples ne doivent pas manquer, des personnes qui ont connu des enfances dramatiques mais qui ont pu restaurer cette estime de soi disloquée. S'aimer n'est pas le signe d'une pathologie, c'est le signe d'un bon rapport à soi-même, à condition que ce rapport ne soit pas excessif bien évidemment. L'entourage compte beaucoup, les rencontres, les émotions, les remises en question...

Voila de la lucidité pure !
Le concept de résilience, rendu compréhensible à tous par Boris Cyrulnik, est la clé de bien des choses !
Moi, non plus, je n'ai pas eu d'enfance joyeuse; pour tout dire, pas d'enfance du tout ! Orphelin de mère depuis l'age de 1 an 11 mois 1 jour, ayant vécu avec un père détruit (c'est lui qui à provoqué l'accident de voiture ou ma mère a trouvé la mort), j'ai connu 25 ans d'enfer quand il s'est remarié avec une adolescente 11 ans plus jeune que lui, à eut 2 autres enfants et m'a pris en grippe sous l'influence de sa seconde femme. Ca, c'est dit ! Après, il m'a fallu me construire, apprendre à me faire des amis, à accepter "l'amour" de mes amis, à surmonter une timidité maladive qui m'a privé d'une vie sentimentale trop longtemps ! Bref, tous cela à mis du temps, mais je pense m'en être tiré....Et j'ai appris à avoir de l'estime pour moi même et à rendre cet amour que des gens que j'avais choisis (on nait toujours par hasard et au hasard !). Puis j'ai senti la souffrance des autres aussi et me suis promis de les aider comme je pourrais.

Bien sur, je ne suis pas tout à fait "guéri", le mal étant trop profond; j'en ai gardé l'habitude de me démerder seul le plus possible, de demander de l'aide le moins possible.......Bref, j'ai chopé un sacré caractère de solitaire ! Mais ce n'est pas un problème, c'est un atout pour moi, même ! Si j'avais du compter sur l'aide d'un quelconque membre de ma "famille", je serais cuit depuis longtemps !
Etant né pas idiot, j'ai appris plein de choses, un peu de tout, mais pour le partager, même si ça intéresse peu de gens . J'ai appris à rire de moi, de mon handicap avec mes tendons coupés, à rire tous les jours ! Et s'il y a une chose que je n'ai VRAIMENT pas envie de faire, c'est de me suicider !!!

Partir d'un désastre total et arriver à une de joie de vivre; suis quand même content de moi !
Maintenant, je peux aimer les autres, parce que j'ai de l'estime pour moi.
avatar
Psycholive
Admin
Admin

Messages : 2386
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Psycholive le Lun 22 Fév - 22:04

Et tu peux octa ! Car je trouve que tu es une personne vraiment très sympathique, qui communique beaucoup, mais pas pour se faire mousser non, pour transmettre sa force de vie, son envie de montrer que l'existence c'est autre chose que la douleur, qui peut être transcendée...
Wink

Peu importe mon passé, aujourd'hui je lutte contre ce qui me leste, et je sais que quelles que soient les plaies infligées durant l'enfance, elles finissent toujours par, soit guérir, soit se muer en une force motrice pour devenir autre chose, une magnifique sublimation. Quand elles évoluent vers autre chose c'est peut-être parce que l'environnement n'a pas été favorable ? Il n'a pas permis à la personne de se construire un autre regard sur sa propre pensée, et ses affects, sans doute.
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 6105
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 41

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Norma le Lun 22 Fév - 22:07

robocop, tu es une personne bien courageuse


_________________
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 6105
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 41

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Norma le Lun 22 Fév - 22:08

@Psycholive a écrit:Et tu peux octa ! Car je trouve que tu es une personne vraiment très sympathique, qui communique beaucoup, mais pas pour se faire mousser non, pour transmettre sa force de vie, son envie de montrer que l'existence c'est autre chose que la douleur, qui peut être transcendée...
Wink

Peu importe mon passé, aujourd'hui je lutte contre ce qui me leste, et je sais que quelles que soient les plaies infligées durant l'enfance, elles finissent toujours par, soit guérir, soit se muer en une force motrice pour devenir autre chose, une magnifique sublimation. Quand elles évoluent vers autre chose c'est peut-être parce que l'environnement n'a pas été favorable ? Il n'a pas permis à la personne de se construire un autre regard sur sa propre pensée, et ses affects, sans doute.

pour toi aussi olive


_________________
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4136
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Happy67 le Lun 22 Fév - 22:32

Vos témoignages me font du bien. Vous avez une telle force de caractère, une telle envie de vous battre alors que moi, petit Caliméro, j'ai pris l'habitude de baisser les bras dès la première difficulté. Content de vous connaître !
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 6105
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 41

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Norma le Lun 22 Fév - 22:33

@Happy67 a écrit:Vos témoignages me font du bien. Vous avez une telle force de caractère, une telle envie de vous battre alors que moi, petit Caliméro, j'ai pris l'habitude de baisser les bras dès la première difficulté. Content de vous connaître !

tu es tout aussi fort happy, c'est juste que tu ne le vois pas


_________________

octanitrocubane
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1044
Date d'inscription : 18/02/2016
Age : 50
Localisation : Belgique

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par octanitrocubane le Lun 22 Fév - 22:33

@Norma a écrit: robocop, tu es une personne bien courageuse

C'est gentil Norma; mais c'est une question de survie qui m'a poussé !

C'est toujours la souffrance qui est le moteur pour s'en tirer Norma ! J'ai connu disons 'plus doux', mais jamais aussi efficace !
Et puis ce qui me motivait, c'est le sentiment d'injustice, je n'ai pas mérité ça, personne ne mérite ça !
On arrive sur Terre sans avoir rien demandé, puis après, c'est "marche ou crève" !
Je suis certain que cette révolte contre ce qui est une injustice m'a motivé ! D'ailleurs, dans la vie, ce qui me stimule le plus, c'est de résoudre les problèmes du quotidien, les autres gros problèmes, l'administration, les médecins, cette saloperie de diabète !
Heureusement que je ne croit pas en dieu, sinon quelle engueulade le jour ou on s'expliquera !
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 6105
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 41

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Norma le Lun 22 Fév - 22:34

toujours croire en soi,


_________________
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4136
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Happy67 le Lun 22 Fév - 22:36

@Norma a écrit:
@Happy67 a écrit:Vos témoignages me font du bien. Vous avez une telle force de caractère, une telle envie de vous battre alors que moi, petit Caliméro, j'ai pris l'habitude de baisser les bras dès la première difficulté. Content de vous connaître !

tu es tout aussi fort happy, c'est juste que tu ne le vois pas

Merci Norma. Je ne le vois pas ou je n'y crois pas ou je ne pense pas que je vaux la peine que je me batte. Mais c'est une autre histoire... Smile

avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 6105
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 41

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Norma le Lun 22 Fév - 22:37

non mais dis donc, tu vas avoir un coup de pieds aux fesses toi lol, bien sure que tu mérites et tu es je le répète, mais c'est pourtant vrai, car je le vois depuis que je discute avec toi, quelqu'un de bien, alors vois toi tel que Wink


_________________

octanitrocubane
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1044
Date d'inscription : 18/02/2016
Age : 50
Localisation : Belgique

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par octanitrocubane le Lun 22 Fév - 22:39

Olive, tu as raison ! La haine ne mène qu'à l'autodestruction, il faut, comme tu le dit, la transformer en moteur, en instrument de guérison; et ça, tu sais comme moi qu'on doit apprendre à nous guérir nous même !

Un psychologue peut te montrer ou plutôt te suggérer une ou des voies intéressantes, mais le vrai travail, c'est le "blessé" qui doit le faire ! Wink
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4136
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Happy67 le Lun 22 Fév - 22:40

@Norma a écrit:non mais dis donc, tu vas avoir un coup de pieds aux fesses toi lol, bien sure que tu mérites et tu es je le répète, mais c'est pourtant vrai, car je le vois depuis que je discute avec toi, quelqu'un de bien, alors vois toi tel que Wink

Méfie-toi ! Je risque de serrer les fesses pour garder ta chaussure !
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 6105
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 41

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Norma le Lun 22 Fév - 22:41

@octanitrocubane a écrit:

Un psychologue peut te montrer ou plutôt te suggérer une ou des voies intéressantes, mais le vrai travail, c'est le "blessé" qui doit le faire ! Wink

c'est tout à fait cela, aide toi, et le ciel t'aidera, les méthodes couet et hypnothérapie, le travail sur moi, ont été et sont encore les choses qui m'aident beaucoup


_________________

Contenu sponsorisé

Re: Faut-il s’aimer soi-même ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 21 Aoû - 1:04