Papoter de tout

vous voulez discutez de tout et de rien en toute simplicité et en toute convivialité, alors rejoignez nous :)

Derniers sujets

» Vous feriez quoi, vous ??
par Ringo94 Aujourd'hui à 21:55

» le post bonjour
par Ringo94 Aujourd'hui à 21:51

» Un ti cadeau pour ....
par Loba Aujourd'hui à 14:00

» Rendre service... ou pas
par Elia Aujourd'hui à 13:51

» Les films qui vous ont marqués.
par Loba Aujourd'hui à 10:37

» Musique pop anglo-saxonne, électronique, trance, new-age…
par Happy67 Aujourd'hui à 6:15

» La galère qui nous attend...
par Ringo94 Hier à 23:07

» Ah les vacances !
par Ringo94 Hier à 22:59

» Une journée sans rire est une journée de perdue.
par Elia Hier à 13:53

» Les 4 incommensurables
par Loba Hier à 9:59

» Se diagnostiquer pour se réparer
par Elia Ven 20 Avr - 18:05

» Ce que nous attendons les uns des autres
par Psycholive Dim 15 Avr - 19:17

» ça y est ! Je m'y suis mis...
par Elia Sam 14 Avr - 16:17

» Positive attitude
par Psycholive Jeu 12 Avr - 0:08

» Les citations...
par Loba Mer 11 Avr - 15:39

» Histoires droles
par Elia Mer 11 Avr - 12:32

» La chanson française et vous
par Loba Sam 7 Avr - 10:00

» Jacques dans les nuages...
par Loba Sam 7 Avr - 10:00

» Les sites et guides d'interprétation des rêves, on croit rêver !
par Psycholive Ven 6 Avr - 21:22

» Le travail, ce n'est pas la santé. Surtout à partir de 40 ans.
par Elia Mar 3 Avr - 14:47

» La cohérence cardiaque
par Psycholive Lun 2 Avr - 22:49

» Le génie de Queen (et Freddie Mercury)
par Ringo94 Jeu 29 Mar - 22:43

» Le syndrome de Diogène
par Loba Mer 28 Mar - 19:49

» Chez Dosette !
par Loba Mar 27 Mar - 21:35

» Oiseaux en danger
par Elia Lun 26 Mar - 23:43

» Et ça recommence...
par Norma Ven 23 Mar - 21:26

» le carnet de guerre de Jean François Marin, disparu le 28 août 1914.
par Ringo94 Jeu 22 Mar - 22:12

» Si vous voyez souvent les mêmes chiffres, voici ce que cela signifie – ce n’est pas une coïncidence
par Norma Mer 21 Mar - 19:18

» Magnifique vidéo : eux n'ont pas froid !
par Elia Mer 21 Mar - 16:37

» hello! :)
par Loba Mar 20 Mar - 20:11

» 20 choses extraordinaires que vous ignorez
par Psycholive Mar 20 Mar - 14:47

» PASSION MAQUETTES :mes premiers dioramas 2ème G.M.
par Elia Lun 19 Mar - 23:42

» La solitude
par Norma Lun 19 Mar - 20:48

» Mon nom est Happy et ceci est mon monde...
par Loba Lun 19 Mar - 19:18

» Réglement du forum
par jean-pierre Sam 17 Mar - 20:22

» Voyager !
par Loba Sam 17 Mar - 11:17

» Stephen Hawking nous a quitté
par Candy Ven 16 Mar - 21:46

» You know what ? I'm HAPPY
par Loba Ven 16 Mar - 19:28

» J'aime pas les blancs... Et vous ?
par Elia Jeu 15 Mar - 1:37

» L'apprentissage des langues en France
par Ringo94 Mer 14 Mar - 23:03

Nos partenaires


Quand son psy décède que se passe -t-il ?

Partagez
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 3542
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Quand son psy décède que se passe -t-il ?

Message par Elia le Lun 17 Avr - 16:38

Je viens de tomber sur cet article  :
Mon psy est mort : "Il est parti d'un coup, comme ça... C'est hyper violent"
Pour un patient, la disparition brutale d'un psy, si elle peut être potentiellement traumatique, entraîne bien souvent un deuil hors du commun.

http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/sur-le-radar/20170414.OBS8019/mon-psy-est-mort-il-est-parti-d-un-coup-comme-ca-c-est-hyper-violent.html

et je me suis dit que jamais je m'étais posée  la question .

je vois encore  une fois par mois maintenant   une psychologue PNL / sophrologue  
et je me demande   comment je réagirais    du coup....
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 3962
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: Quand son psy décède que se passe -t-il ?

Message par Psycholive le Lun 17 Avr - 19:09

En tous cas c'est quelque chose que je peux concevoir sans difficulté. Je pense que le plus difficile ce doit être de ne pas pouvoir se montrer reconnaissant (comme le dit la personne qui témoigne dans l'article) envers le psy, et de ne pas avoir pu lui dire au revoir, lui manifester ses sentiments...

Pour revenir sur la notion de "transfert", je me souviens de mes cours de psychanalyse où l'on nous apprenait que le transfert était un processus "normal" et souhaitable qui permettait au "patient" d'améliorer son état, parce que la relation humaine impliquée permettait d'y parvenir. Mais on nous apprenait cela comme s'il s'agissait d'une sorte de mécanique ou d'un stade à passer, sans imaginer qu'une relation humaine de ce type puisse être un peu plus "subtile", et que "l'affection" pour le (ou la) thérapeute ne s'arrêtait pas aux portes de son cabinet ni aux portes des théories psychanalytiques.

On peut apprécier l'être humain, la personne qu'elle fut et qu'elle est encore dans nos souvenirs. Pour l'anecdote, j'ai arrêté mes études psychanalytiques car je n'étais vraiment pas d'accord avec ces idées, je leur préfère (et de loin) la psychologie expérimentale.
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 3542
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: Quand son psy décède que se passe -t-il ?

Message par Elia le Mer 19 Avr - 0:04

oui Papa freud est bien remis en question !

je me suis sentie mieux avec une psychologue qui me coupait des fois la parole pour dire la petite phrase que je méditais ensuite ...et j'ai pu avancer comme ça
j'ai essayé une analyse avec une psychanalyste .. ouh la .. j'ai arrêté vite fait
pas un mot !
autant parler à mon chien

avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 3962
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: Quand son psy décède que se passe -t-il ?

Message par Psycholive le Jeu 20 Avr - 0:09

Ca me rappelle une anecdote concernant Freud : Lorsqu'il recevait des patients en séance ses chiens étaient là et attendaient la fin de la consultation, lorsqu'ils se levaient cela signifiait que la séance était terminée !


L'inverse doit être assez douloureux également j'imagine, quand une personne qui consultait le même psy décède, et que ce lien était intense et bienveillant... Pour le professionnel il faut être capable d'assurer aussi.
Pour moi les "vrais" spécialistes de l'esprit sont les psychologues, je trouve les psychiatres trop médicalisés et les psychanalystes obnubilés par des notions absconses (j'aime bien ce mot) qu'ils sont les seuls à comprendre !

Contenu sponsorisé

Re: Quand son psy décède que se passe -t-il ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 22 Avr - 22:16