Papoter de tout

vous voulez discutez de tout et de rien en toute simplicité et en toute convivialité, alors rejoignez nous :)

Derniers sujets

» Question à 200 balles : Pourquoi nous sommes nous inscrit sur ce charmant forum ?
par Loba Aujourd'hui à 10:18

» On ne connaît jamais l'autre
par Loba Aujourd'hui à 9:28

» le post bonjour
par Loba Aujourd'hui à 9:21

» Réglement du forum
par Loba Aujourd'hui à 9:13

» Vos séries TV préférées...
par Happy67 Aujourd'hui à 4:32

» PEOPLE ARE AWESOME
par Happy67 Aujourd'hui à 1:38

» Convaincu que la terre est plate, il construit une fusée artisanale pour le prouver
par Elia Aujourd'hui à 0:55

» Eckhart Tollé " le Pouvoir du moment présent "
par Psycholive Aujourd'hui à 0:13

» bonjour a toutes et a tous
par Psycholive Aujourd'hui à 0:01

» You know what ? I'm HAPPY
par Ringo94 Hier à 23:21

» Les sites de rencontre
par Candy Hier à 21:29

» Musique pop anglo-saxonne, électronique, trance, new-age…
par Elia Hier à 13:13

» Une journée sans rire est une journée de perdue.
par Elia Hier à 12:58

» ça y est ! Je m'y suis mis...
par Elia Mer 22 Nov - 0:33

» Hou Hou les papoteurs, êtes-vous là?
par Elia Mer 22 Nov - 0:27

» Profil
par Candy Mar 21 Nov - 20:32

» Fêtes de Noël
par Psycholive Lun 20 Nov - 21:31

» Qu'est-ce que le temps ?
par Elia Dim 19 Nov - 23:05

» La chance
par Elia Dim 19 Nov - 23:03

» Les petits trucs
par Loba Dim 19 Nov - 13:21

» 21 vieux clichés saisissants du travail des enfants vu par Lewis HINE
par Loba Sam 18 Nov - 10:25

» Un peu de papotage
par Ringo94 Ven 17 Nov - 22:53

» crème de beauté
par Dosette Jeu 16 Nov - 9:38

» Aller au bout de nos résolutions ...
par Norma Mar 14 Nov - 17:51

» Qu’est ce qu’une NDE ou mort imminente ?
par Loba Dim 12 Nov - 14:20

» Les ruminations ...
par Ringo94 Dim 12 Nov - 0:09

» Homosexualité
par Elia Sam 11 Nov - 22:50

» Enfants de people
par Ringo94 Jeu 9 Nov - 23:08

» Les distorsions cognitives
par Elia Jeu 9 Nov - 13:30

» Positive attitude
par Loba Mar 7 Nov - 21:53

» Que lisez-vous en ce moment ?
par Psycholive Sam 4 Nov - 15:35

» Classic Rock/Pop 1960 - ?
par Loba Sam 4 Nov - 10:04

» Turlute ma presentation
par Dosette Ven 3 Nov - 8:40

» Le château de Fougeret
par Psycholive Jeu 2 Nov - 23:23

» Cerf abattu
par Ringo94 Mar 31 Oct - 22:39

» Des centaines de tombes profanées au cimetière juif de Sarre-Union
par turlute Dim 29 Oct - 9:32

» Chevalier Lapales ( les perturbés )
par turlute Dim 29 Oct - 7:58

» «Mon Dieu, je crois que j’ai photographié un fantôme!»
par turlute Dim 29 Oct - 7:55

» J'aime dormir ...
par turlute Dim 29 Oct - 7:46

» un petit clic pour les animaux
par turlute Dim 29 Oct - 7:43

Nos partenaires


J'aime pas les blancs... Et vous ?

Partagez
avatar
Dosette
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 562
Date d'inscription : 05/07/2017
Age : 31
Localisation : Touraine

J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Dosette le Jeu 13 Juil - 12:31

Qu'on s'entende, les blancs dans la conversation, hein

Je suis une personne plutôt bien dans ses baskets, je crois en moi, je sais que je peux faire des choses merveilleuses, je connais mes faiblesses mais il y en a une dont je n'arrive toujours pas à me défaire !

Je peux tenir une conversation du matin au soir si je suis avec ma belle-mère. Déjà, on est bavarde toutes les deux mais surtout, dès qu'un silence se fera trop long (je tiens pas longtemps) je relancerai sur un sujet. De même, je suis très exaltée de rencontrer de nouvelle personne et me passionnerai de suite pour leur sujet préféré même lorsque ça n'est pas du tout un de mes centres d'intérêt, ce n'est pas être faux-cul, je vais vraiment adoré mener la petite discussion là-dessus.

Je suis un vrai paradoxe : j'aime être seule et au calme chez moi mais je n'aime pas que les gens se taisent.

J'envie ces gens en soirée qui semblent être bien là où ils sont et qui n'ont pas besoin de parler et encore parler pour remplir le vide.

Au début, c'était compliqué avec M. Dosette, c'est un timide silencieux et finalement on s'est fait du bien l'un à l'autre : avec lui je n'ai pas besoin de parler sans cesse et lui a su trouvé sa place pour parler beaucoup plus !
avatar
Loba
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 836
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 52
Localisation : Isère

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Loba le Jeu 13 Juil - 13:09

Les blancs ne me posent pas de problème, je crois même que c'est nécessaire dans une conversation, pour laisser un peu de temps de réflexion.
Je trouve ça plutôt reposant.
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2071
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Elia le Jeu 13 Juil - 13:21

Bonne idée   d'avoir ouvert ce sujet Dosette qui nous concerne toutes les deux  
et sur  lequel on a discuté par MP

très bon  titre accrocheur

Dosette dit :
Ahhhhh bah je suis comme toi, je parle TROP, mais c'est parce que je suis mal à l'aise, j'ai besoin de comblé le vide, de ne pas laisser le blanc s'installer.

Elia répond :

ce que tu dis là :
Ahhhhh bah je suis comme toi, je parle TROP, mais c'est parce que je suis mal à l'aise, j'ai besoin de combler le vide, de ne pas laisser le blanc s'installer.
ça m'intéresse bcp :

moi c'est exactement ça .. et j'en souffre bcp je travaille avec la psy
mais je n'avance pas No

c'est tout à fait ça ! :
je suis incapable de supporter le silence quand les autres sont là ..je me crois obligée de combler le vide , je finis par trop parler dire des choses que je ne devrais pas dire en plus !! Embarassed
les gens qui ne parlent pas m'angoissent un max !! pale
j'ai aussi toujours qq chose à dire sur plein de sujets cheers
je suis curieuse et m'intéresse à plein de choses
et puis je suis capable de parler sur un sujet même qui ne m'intéresse pas
mais qui intéresse l'autre c'est fou affraid

mon mari parle peu - en plus il est âgé et presque sourd mais ce n'est pas à cause de ça ! No
avant de le connaître j'étais déjà comme ça !
Elève j'étais bavaaaarde ..

mais tu sais quoi Dosette ? je crois que nous sommes bonnes en langues à cause de ça ::

tu veux causer ?? bein ma cocotte tu apprends la langue de l'autre ..pas le choix Arrow


ça m'interesserait de parler de ça avec toi car moi j'en souffre bcp
je me vois ridicule

je me dis : les autres pensent que je souffre de solitude , d'affection , d'attention
alors que non c'est juste ce malaise qui fait que le silence des autres
non ...pas le silence des autres ! mais le silence entre les autres et moi qui m'angoisse Mad

des fois chez des gens je me force à compter jusqu'à dix avant de parler
ou je me force à fixer un tableau un truc ds l'appart en ne disant rien
ou je fais aussi le décompte de mes interventions et de celles de l'autre qui doivent être équilibrées
ou je vois que je vais rencontrer qq'un .. je dis 5 minutes chrono et après tu pars


et si q'un me dit : je ne m'ennuie pas mais je dois y aller
immédiatement je dis oui et pars sur le champ car ça me rend malade

car je me dis : si on te dit ça ça y'est tu t'es encore montrée trop bavarde , t'as saoûlé

je vis ça très mal
tiens c'est la 1º fois que je rencontre q'un qui a ce même problème

ça fait du bien d'en parler



Dosette répond :


Ca me fait un bien fou de lire tes mots. J'ai toujours pensé que j'étais à part mais non en fait...
Et exactement comme toi, je peux parler de tout et n'importe quoi. Une amie proche me dit que c'est un don : on peut me présenter n'importe qui, je vais m'intéresser au sujet, pouvoir en parler, poser des questions même si le sujet c'est la culture des épinards. Je ne peux pas m'en empêcher.

Oh la la le "c'est pas que je m'ennuie mais je dois y aller". Bah moi c'est ce que je dis quand je veux partir vite. Quand on me le dit, ça me brise le cœur... Je me dit voilà j'ai trop parlé, j'ai soûlé, exactement comme toi.
MOi ça remonte à l'enfance. Ma mère me laissait m’épanouir sans souci mais pas mon père et sa famille qui nous étouffait, ils étaient tout le temps là et du coup eh bah je n'avais pas le droit de parler, de rire, de bouger, c'était un enfer, on étouffait mes besoins primaires d'enfant. Et encore j'étais sage parce que mes deux cousins ont été salement battu jusqu'à 15/16 ans (quand ils sont pu redonner les coups) parce qu'ils étaient plus turbulents.
Je crois que bien que je sois bien dans mes baskets aujourd'hui, j'ai encore peur de laisser les gens avoir le temps de réfléchir à ce qu'il pense de moi alors je ne laisse pas une seconde de répit. Je paaaaaaarle je parle je parle ! Je m'améliore je le sens mais c'est dur. Quand je voyage en tête à tête avec mon patron c'est un calvaire, on est tous les deux comme ça, et du coup ça fait des moments gênants où chacun comble comme il peut mais sans vouloir couper la parole de l'autre lol Mais on se pratique depuis bientôt deux ans et ça va mieux.

J'ai la sensation que je rattrape le temps perdu à devoir écouter les autres et à ne pas avoir le droit de parler et aussi comme cette famille était malveillante et c'était des gens qui ruminait beaucoup, se montaient la tête tout seuls plutôt que de communiquer, j'ai besoin de ne laisser aucune part de doute aux gens, ils doivent savoir ce que j'ai en tête. Sauf que plutôt que d'avoir une conversation agréable (au début ça l'est) ça se transforme en fouilli généralisé. Je passe du coq à l'âne sans m'en rendre compte, je m'épuise même toute seule. Même quand j'écris mes petites fictions, je relis parfois parfois et me rend compte que les dialogues n'en finissent plus.

Est-ce que lorsqu'il était plus jeune ton mari était bavard ou pas du tout ? Moi c'est drôle M. Dosette est timide, peu sûr de lui et très secret. Moi maintenant je le connais bien donc avec moi l parle beaucoup, il fait le pître mais la première fois qu'on le rencontre on a l'impression de déranger. c'est tout l'inverse de moi lol

Pour les langues tu as raison !! A mon avis c'est notre besoin de communiquer qui nous rend bonne.

Et d'où vient cette nécessité de surcommunication ? C'est ce que l'on doit creuser. Moi je pense que j'ai besoin d'attention, besoin que l'on remarque que je suis cultivée et pas idiote alors que ma famille toxique 'a tjs faite passée aux yeux des gens pour une personne un peu simple d'esprit alors je veux prouver aux gens que non. Ils ne me connaissent pas et savent que ce que je veux bien leur diffuser comme info. Et d'ailleurs je ne les verrai plus comme j'ai dit. J'attends que mon père soit placer et je vais changer de numéro, je ne veux plus rien faire avec eux. Pis je suis trop "bête" pour fréquenter des gens aussi bien qu'eux.
A l'école aussi j'étais élève peu attentive et bavarde mais j'étais bonne quand même. Pas désagréable ni trop insolante, j'avais juste besoin de me montrer.

Un jour, la psy m'a dit ue c'est comme si je prenais les silence comme un "mais tais-toi donc" de la soeur de mon père qui ne voulait jamais que je parle. Si le silence vient dans la conversation, je dois inconsciemment revenir à l'état de petite fille qui n'avait pas sa place et dont l'avis ne comptait pas... Ce besoin de combler les blancs marque peut-être ce besoin de montrer que j'existe, que je suis là, peut-être qu'au fond malgré le fait que je sois heureuse et épanouie, je ne suis pas encore à 100% bien dans ma peau. Je n'ai que 30 ans et cette sérénité de vivre je ne la ressens pas depuis très longtemps.
Avant j'accordais beaucoup trop d'importance à ce que pensaient les gens autour de moi. Je devais toujours faire ci ou ça, comme ça, dire les choses comme ça, penser ça, etc etc... Et depuis que j'ai quitté Paris et que je vis loin de la famille de mon père, je revis. Je m'habille comme j'aime, je me maquille, je porte les bijoux que je veux, je fais mon marché, je mange ce que je veux.

Quand j'étais à Paris, j'étais hyperphage (en gros boulimie non vomitive) je suis montée à 142 kg. Je m'auto détruisais car en fait manger était la seule chose qu'ils ne pouvaient pas m'empêcher de faire, je fumais aussi, je buvais trop. Depuis que je vis ici, je suis ultra gourmande mais je ne fais plus de crise, je bois mille fois moins et je ne fume plus. Je père environ 86 kg, je suis en fait, celle que j'ai toujours voulu être. Comme si j'étais sortie de mon cocon. et encore cocon n'est pas le mot car c'est trop douillet. J'étais en prison...

Je revis. Je suis si heureuse d'avoir ouvert les yeux sur la beauté de la vie.

Je relis ton message et je souris tendrement, on se ressemble sur bien des points : je compte mentalement avant de reparler, je fais toujours en sorte que chacun ait son temps de parole. Je m'entraîne sur M. Dosette.


Elia répond


e cosigne les 3/4 de ce que tu écris !

( sauf pour la bouffe ..moi je serais pluss à pas manger - j'ai fait de l'anorexie étant bébé )
..je crois que j'ai écris qq part comment j'ai avancé sur ce point en me libérant de l'obligation de manger avec les autres car manger avec les autres recrée le même malaise je m'emmerde je mange ou je fume .
.le pire c'est le téléphone impossible d'être au téléphone sans fumer ) je déteste les restau je ne tiens pas en place sur ma chaise

pour mon enfance -parce que cela remonte toujours à l'enfance !!!- on ne m'empêchait pas de parler .. (toute petite j'étais très sauvage je ne voulais même pas dire bonjour à mes grand parents puis j'ai découvert l'école les copines et là je me suis mise à parler)
mais mon père contredisait tout le temps tout imposait ses idées et sinon entrait ds des colères noires et violentes

mon père lui en tant qu'artiste et genre mai 68 ds les années 50 début 60 ..ça attirait plein de jeunes en recherche de ce style et tous les jours il y avait des gens qui venaient écouter le gourou : des artistes , des jeunes paumés , des curés ( enfance atypique comme tu vois )

mon père était à la fois flatté mais comme nerveux et dépressif ours il ne supportait pas ces visites
alors souvent on partait promener surtout le dimanche
ou souvent on était enfermés ds la maison et si ça sonnait c'était l'ordre de ne faire aucun bruit . On guettait pour voir si les gens partaient

l'Autre était vu comme intrusif .. ma mère qui savait que mon père allait être mal et se vengerait après par des crises sur nous - ne faisait aucun effort pour servir à boire au gens ou les laisser debout
j'en ai gardé une honte ..
mon père en est arrivé à scier les 2 pattes avant des chaises et fauteuils pour que les gens mal assis partent plus vite ..

j'ai gardé donc l'idée que l'autre s'imposait , dérangeait ... pourtant quand qq'un vient je reçois très bien je mets les petits plats ds les grands tout en espérant qu les gens s'en aillent ..

je ressens bcp de ce que tu dis même si au départ les données sont un peu différentes

ce qui est stupide est que j'ai à la fois besoin de contacts et ne les supporte pas scratch
je parle pour cacher l'angoisse et les gens croient que j'aime parler

Comme toi je suis capable de parler de sujets comme la culture des épinards ..c'est fou !!

un jour j'ai un peu pris conscience de ça quand j'ai eu une collègue prof qui parlait mais tout le temps tout le temps 10 fois pire .. faire le trajet en bus avec elle était une torture ..impossible d'en placer une .
j'ai dû mettre un répondeur ( c'était le début des répondeurs années 90 ) car c'était la diarrhée verbale des heures
j'ai vu le spectacle lamentable que cela donnait ..l'envie de fuir et j'ai pensé que je devais aussi me calmer

ça aussi c'est totalement moi :
j'ai besoin de ne laisser aucune part de doute aux gens, ils doivent savoir ce que j'ai en tête. Sauf que plutôt que d'avoir une conversation agréable (au début ça l'est) ça se transforme en fouillis généralisé. Je passe du coq à l'âne sans m'en rendre compte, je m'épuise même toute seule.


pour ce qu'a dit ta psy : Un jour, la psy m'a dit une c'est comme si je prenais les silence comme un "mais tais-toi donc" je pense que c'est tout à fait ça pour toi vue ton enfance .. une revanche sur ces années emmurée

moi je ne crois pas le tais toi donc je me le dis à moi plutôt
non c'est la peur du silence de l'autre
je ne sais pas pourquoi je me crois obligée de parler
Pourquoi??? scratch scratch

j'ai rompu avec une amie qui m'appelait ne disait rien mais ne raccrochait pas
alors comme avec les gosses je posais des questions ou racontais n'importe quoi ou finissais par mentir en disant : je dois faire ça ou ça

les gens qui ne disent rien m'angoissent

si on nous mettait ensemble ça serait dingue

Il y a aussi un peu de déformation professionnelle : quand tu es prof tu DOIS parler sinon tout s'arrête ... si silence des élèves ==) vite vite chercher l'idée de la question qui va relancer l'activité orale
37 ans comme ça ça déforme aussi

Mon mari n'est pas un bavard mais quand on se disputait ( maintenant avec sa surdité il fait celui qui n'entend pas ou comprend pas ..ça coupe net ) on pouvait s'engueuler des heures !!

j'ai donc peaufiné mon espagnol à fond car là il se fichait de savoir si telle ou telle nuance m'avait échappée mais c'était usant car en plus il a un super niveau en espagnol vu qu'il est surdiplômé en anglais et espagnol littéraires ..
maintenant on parle très peu et c'est mieux ..


tu dis :
Et d'où vient cette nécessité de sur-communication ? C'est ce que l'on doit creuser. Moi je pense que j'ai besoin d'attention, besoin que l'on remarque que je suis cultivée et pas idiote

moi ce n'est pas mon cas là je n'ai pas ce besoin .. je n'ai rien à prouver mais j'ai des idées sur tout ( même la culture des épinards qui ...finalement ne sont pas tellement chargés de fer mais qui sont bons pour la santé car manger des légumes verts c'est important et comme je suis VGtarienne
je dois veiller à ce que je mange mais j'adore les épinards quand j'étais petite à la cantine je mangeais tout le plat car les copines n'en voulaient pas etc etc.. et voilà c'est parti! voilà le genre )
un jour mon mari m'a dit : toi tu n'aimes pas parler avec les gens mais parler tout court

et paf ds la figure -pas faux
( en plus il est jaloux quand je donne du temps aux autres )


avatar
Dosette
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 562
Date d'inscription : 05/07/2017
Age : 31
Localisation : Touraine

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Dosette le Jeu 13 Juil - 13:27

@Loba a écrit:Les blancs ne me posent pas de problème, je crois même que c'est nécessaire dans une conversation, pour laisser un peu de temps de réflexion.
Je trouve ça plutôt reposant.

C'est fou comme deux personnes perçoivent ça différemment. Nous serions l'une en face de l'autre, moi j'aurais une angoisse terrible d'un blanc et toi tu le prendrais comme quelque chose d'apaisant. Je vais vraiment travailler à ça.
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2071
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Elia le Jeu 13 Juil - 13:32

Moi aussi ! merci Loba
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2071
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Elia le Ven 14 Juil - 13:13

A afficher partout chez nous .. Dosette

avatar
Dosette
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 562
Date d'inscription : 05/07/2017
Age : 31
Localisation : Touraine

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Dosette le Lun 17 Juil - 11:23

@Elia a écrit:A afficher   partout chez nous   ..  Dosette  


Ahhhh j'adooooore !!
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2071
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Elia le Lun 17 Juil - 12:09

j'ai pensé à toi   samedi  .. j'étais à la biocoop .. Un de mes anciens élèves y travaille  il est super (  sinon il ne serait pas d s la biocoop )

e t me voilà à parler  parler  mais lui aussi   .. quand il a commencé à me parler - non pas de la cultures des épinards  ( ce qui aurait été en adéquation avec le lieu )  mais de ses instruments de musique  avec des sons réels ou adaptés scratch scratch   - je n'ai rien compris .. mais il fallait que je dise qq chose ! pale
alors j'ai pensé à notre problème   et j'ai essayé de me taire  un bon moment !!


Dernière édition par Elia le Lun 17 Juil - 12:16, édité 1 fois
avatar
Dosette
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 562
Date d'inscription : 05/07/2017
Age : 31
Localisation : Touraine

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Dosette le Lun 17 Juil - 12:15

@Elia a écrit:j'ai pensé à toi   samedi  .. j'étais à la biocoop .. Un de mes anciens élève sy travaille  il est super (  sinon il ne serait pas d sla biocoop

e te voilà à parler  parler  mais lui aussi   .. quand il a commencé à me parler - non pas d ela cultures des épinards  ( ce qui aurait été en adéquation avec le lieu )  mais de ses instruments de musique  avec des sons réels ou adaptés scratch scratch   - je n'ai rien compris .. mais il fallait que je dise qq chose ! pale
alors j'ai pensé à notre problème   et j'ai essayé de me taire  un bon moment !!


On va réussir Smile Je sais que j'aurais trouvé à parler puisque je suis dans le milieu... Et je me dis que se taire, ça permet aux autres de développer leur pensée aussi, on leur laisse la place.
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2071
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Elia le Lun 17 Juil - 12:18

oui .. surtout on les respecte !

on pourrait croire qu'étant bavarde on apprécie la compagnie des gens muets .. mais non ! c'est parce qu'on est terrorisées par les silences qu'on parle trop !

je préfère qq'un qui parle bc ça me repose ...

avatar
Dosette
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 562
Date d'inscription : 05/07/2017
Age : 31
Localisation : Touraine

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Dosette le Lun 17 Juil - 12:21

@Elia a écrit:oui  .. surtout   on les respecte !

on pourrait croire qu'étant bavarde on apprécie la compagnie des gens muets .. mais non ! c'est parce qu'on est terrorisées par les silences  qu'on parle trop !

je préfère qq'un qui parle bc ça me repose ...


Moi aussi je trouve que laisser parler les gens c'est une jolie preuve de respect Smile

Oui moi aussi, quand quelqu'un est très bavard, ça me réconforte, j'ai la sensation que la personne apprécie le moment qu'il/elle passe avec moi.
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2071
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Elia le Lun 17 Juil - 12:26

faudrait voir si on était un moment ensemble toi et moi

on aurait le compteur comme pour les joueurs d'échecs






avatar
Dosette
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 562
Date d'inscription : 05/07/2017
Age : 31
Localisation : Touraine

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Dosette le Lun 17 Juil - 12:28

@Elia a écrit:faudrait voir    si on était  un moment  ensemble  toi et moi

  on aurait le compteur    comme pour les joueurs  d'échecs







Ca serait trop drôle je pense et on pourrait parlé des heures c'est sûr !!
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2071
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Elia le Lun 17 Juil - 12:31

des heures non .. des jours
avatar
Dosette
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 562
Date d'inscription : 05/07/2017
Age : 31
Localisation : Touraine

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Dosette le Lun 17 Juil - 12:45

@Elia a écrit:des heures non .. des jours  

Deux trois semaines au minimum loool
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4886
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Happy67 le Lun 17 Juil - 13:20

@Dosette a écrit:
@Elia a écrit:faudrait voir    si on était  un moment  ensemble  toi et moi

  on aurait le compteur    comme pour les joueurs  d'échecs







Ca serait trop drôle je pense et on pourrait parlé des heures c'est sûr !!

Il faudrait s'arrêter pour manger à moins de parler la bouche pleine... Smile
avatar
Loba
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 836
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 52
Localisation : Isère

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Loba le Lun 17 Juil - 13:29

C'est une bonne idée de faire des efforts pour ne pas parler, car il n'y a pas que les silences, qui permettent la réflexion, mais il y a aussi l'écoute.
L'écoute c'est hyper important, et pas seulement l'écoute du langage verbal, il y a aussi la perception du langage non verbal. Mais pour ça il faut être disponible, et pas se dire qu'il faut absolument meubler.

Ce qui n'est pas facile aussi, c'est que pendant que l'autre parle, on est souvent dans sa tête en train de construire notre future réponse, ce qui fait qu'on n'écoute qu'à moitié.
L'écoute pour l'écoute, ou l'écoute pour répondre, c'est 2 choses différentes.

Et l'écoute pour l'écoute, c'est reposant !
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4886
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Happy67 le Lun 17 Juil - 13:51

@Loba a écrit:... Et l'écoute pour l'écoute, c'est reposant !

J'écoute mais je ne comprends pas toujours...
avatar
Dosette
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 562
Date d'inscription : 05/07/2017
Age : 31
Localisation : Touraine

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Dosette le Lun 17 Juil - 14:57

@Loba a écrit:C'est une bonne idée de faire des efforts pour ne pas parler, car il n'y a pas que les silences, qui permettent la réflexion, mais il y a aussi l'écoute.
L'écoute c'est hyper important, et pas seulement l'écoute du langage verbal, il y a aussi la perception du langage non verbal. Mais pour ça il faut être disponible, et pas se dire qu'il faut absolument meubler.

Ce qui n'est pas facile aussi, c'est que pendant que l'autre parle, on est souvent dans sa tête en train de construire notre future réponse, ce qui fait qu'on n'écoute qu'à moitié.
L'écoute pour l'écoute, ou l'écoute pour répondre, c'est 2 choses différentes.

Et l'écoute pour l'écoute, c'est reposant !

C'est vraiment intéressant ce que tu dis. Je crois que j'ai tendance à écouter pour répondre. J'ai toujours envie de rebondir ! Je le sais je suis comme ça, même au bureau parfois, je rebondis sur des sujets où ça ne concerne même pas mon poste !

Mais depuis quelques années, j'arrive à écouter pour écouter. Compatir ou juste "être là". Je suis allée il y a quelques mois chez une amie, je crois que sur les 2 heures de présence, j'ai du dire 3 phrases. Elle a vidé son sac. Et j'en suis ressortie toute légère. Je me sentais fière d'être si géniale comme amie. Waiiip je me lance des fleurs !
J'arrive à le faire avec M. Dosette aussi, je sais écouter.
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4886
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Happy67 le Lun 17 Juil - 15:10

Il m'est arrivé d'écouter 2 personnes parler longuement de leur projets d'avenir. L'une d'elle a évoqué, ravie et fière, de sa prochaine promotion. Puis elles se sont tournées vers moi en me demandant : ''Tu en penses quoi ?''. Là, le blanc total ! Je ne savais pas quoi dire. La honte ! Il faut préciser qu'à ce moment-là, j'étais plus concentré sur la façon d'abréger ma vie...
avatar
Dosette
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 562
Date d'inscription : 05/07/2017
Age : 31
Localisation : Touraine

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Dosette le Lun 17 Juil - 16:59

@Happy67 a écrit:Il m'est arrivé d'écouter 2 personnes parler longuement de leur projets d'avenir. L'une d'elle a évoqué, ravie et fière, de sa prochaine promotion. Puis elles se sont tournées vers moi en me demandant : ''Tu en penses quoi ?''. Là, le blanc total ! Je ne savais pas quoi dire. La honte ! Il faut préciser qu'à ce moment-là, j'étais plus concentré sur la façon d'abréger ma vie...

Happy, j'ai vécu ça et comme je suis une grande sentimentale, je voulais quelque chose qui en jette. J'ai passé un an à peaufiner un plan de dingue, me jeter du haut d'une falaise en Australie. Les gens me parlaient mais je n'écoutais plus rien, je vivais totalement déconnectée de la réalité. Une année de brouillard à chercher comment le corps se briser si on sautait d'une certaine hauteur, ce qui arriverait si je mourrais pas en tombant mais en me noyant... Sauf que rien ne s'est passé comme prévu.
Je me suis assise en hauteur à Byron Bay après une soirée ultra méga arrosée. Le soleil revenait déjà, ça m'a étonné. J'ai regardé au loin et j'ai vu une baleine, ptet deux je sais plus trop. Je l'ai pris pour un miracle qui me disait que la vie était belle. En réalité, bah Byron Bay c'est connu pour deux choses : les surfeurs par milliers et les baleines qui en ont fait une villégiature... Peu importe, depuis ce jour, je suis insubmersible, la vie me sourit !
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4886
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Happy67 le Lun 17 Juil - 17:07

@Dosette a écrit:Happy, j'ai vécu ça et comme je suis une grande sentimentale, je voulais quelque chose qui en jette. J'ai passé un an à peaufiner un plan de dingue, me jeter du haut d'une falaise en Australie...

Je suis un perfectionniste. Si j'étais passé à l'acte, j'aurais réussi vu qu'il n'y a pas de baleines dans ma chambre. Smile
Heureux que tu t'en sois sortie. Sinon on ne t'aurait pas connue et ça aurait été bien dommage pour nous.
avatar
Dosette
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 562
Date d'inscription : 05/07/2017
Age : 31
Localisation : Touraine

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Dosette le Lun 17 Juil - 17:24

@Happy67 a écrit:
@Dosette a écrit:Happy, j'ai vécu ça et comme je suis une grande sentimentale, je voulais quelque chose qui en jette. J'ai passé un an à peaufiner un plan de dingue, me jeter du haut d'une falaise en Australie...

Je suis un perfectionniste. Si j'étais passé à l'acte, j'aurais réussi vu qu'il n'y a pas de baleines dans ma chambre.   Smile
Heureux que tu t'en sois sortie. Sinon on ne t'aurait pas connue et ça aurait été bien dommage pour nous.

Ohhhh cher Happy

Heureuse que tu sois toujours sur terre. Nous avons tous quelque chose à apporter à quelqu'un quelque part. Et ce qui est excitant c'est qu'on ne sait ni qui, ni quand, ni où ! On est donc obligé d'avancer. Alors autant le faire avec un immense sourire !
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4886
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Happy67 le Lun 17 Juil - 17:38

@Dosette a écrit:Ohhhh cher Happy
Heureuse que tu sois toujours sur terre. Nous avons tous quelque chose à apporter à quelqu'un quelque part. Et ce qui est excitant c'est qu'on ne sait ni qui, ni quand, ni où ! On est donc obligé d'avancer. Alors autant le faire avec un immense sourire !

J'ai eu la chance d'avoir de merveilleux parents. Ils m'ont aimé et se sont battus pour me donner la vie que j'ai aujourd'hui. Si je mets fin à ma vie, plus personne ne se souviendra d'eux. Ce qui me fait le plus mal, c'est qu'ils se sont tant privés pour moi alors qu'aujourd'hui, je pourrais leur offrir tout ce qu'ils désirent.
avatar
Loba
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 836
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 52
Localisation : Isère

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Loba le Lun 17 Juil - 20:04

@Happy67 a écrit: Ce qui me fait le plus mal, c'est qu'ils se sont tant privés pour moi alors qu'aujourd'hui, je pourrais leur offrir tout ce qu'ils désirent.

Pourquoi est-ce que ça te fait mal ? en fait c'est ce qu'ils voulaient, que tu réussisse ta vie et que tu sois en mesure de t'offrir ou leur offrir ce qu'il voulaient, pas forcément que tu le fasses. Leur objectif est atteint, tout est bien.

Contenu sponsorisé

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 25 Nov - 12:20