Papoter de tout

vous voulez discutez de tout et de rien en toute simplicité et en toute convivialité, alors rejoignez nous :)

Derniers sujets

» le post bonjour
par Loba Hier à 18:38

» Les anxieux qui cogitent tout le temps sont en réalité des génies
par Loba Hier à 18:35

» Norma et Elia : arrêt du tabac
par Loba Hier à 18:33

» Le travail, ce n'est pas la santé. Surtout à partir de 40 ans.
par Psycholive Lun 17 Sep - 0:05

» Voyager !
par Ringo94 Dim 16 Sep - 23:04

» La chérophobie est la peur du bonheur
par Elia Sam 15 Sep - 15:40

» J'aime dormir ...
par Ringo94 Sam 15 Sep - 1:06

» Musique pop anglo-saxonne, électronique, trance, new-age…
par Ringo94 Sam 15 Sep - 0:59

» Une journée sans rire est une journée de perdue.
par Elia Ven 14 Sep - 14:31

» Le ventre qui pense, et panse !
par Happy67 Mer 12 Sep - 0:41

» Jain et son style
par Psycholive Dim 9 Sep - 14:58

» You know what ? I'm HAPPY
par Loba Mer 5 Sep - 19:13

» Le principe de réalité
par Psycholive Dim 2 Sep - 12:14

» L'Hypnose musicale
par Elia Lun 27 Aoû - 12:17

» Anniversaire Loba
par Loba Dim 26 Aoû - 14:35

» Positive attitude
par Elia Jeu 23 Aoû - 15:33

» L'hypnose ericksonienne
par Psycholive Jeu 23 Aoû - 14:54

» Quel sens donnez-vous à la vie ?
par Elia Jeu 23 Aoû - 12:36

» Qu’est ce qu’une NDE ou mort imminente ?
par Psycholive Mer 22 Aoû - 22:06

» Au coeur de l'étrange - OVNI, les nouveaux dossiers secrets
par Psycholive Mer 22 Aoû - 21:51

» La chanson française et vous
par Psycholive Mar 21 Aoû - 16:05

» Es-tu fait pour la campagne ?
par Elia Lun 20 Aoû - 23:52

» Que lisez-vous en ce moment ?
par Psycholive Mar 14 Aoû - 14:59

» Urgence à la SPA, le cri d’alarme face aux abandons !
par Psycholive Lun 13 Aoû - 23:27

» Mia parmis vous !
par Ringo94 Sam 11 Aoû - 23:58

» ça y est ! Je m'y suis mis...
par Loba Ven 10 Aoû - 18:57

» Réglement du forum
par Mia Jeu 9 Aoû - 6:48

» Un ti cadeau pour ....
par Happy67 Mer 8 Aoû - 1:28

» Comment se faire des amis ou s'en débarrasser.
par Psycholive Dim 22 Juil - 0:41

» Ce chien nage tous les jours pour jouer avec son ami.
par Norma Jeu 19 Juil - 7:16

» Les pièges de la paréidolie
par Psycholive Dim 1 Juil - 16:39

» Neurologie : les rapts enfin expliqués !
par Psycholive Dim 1 Juil - 16:06

» La galère qui nous attend...
par Ringo94 Sam 30 Juin - 0:05

» L'art du bien parler pour convaincre est un pouvoir
par Psycholive Jeu 28 Juin - 0:44

» La responsabilité de ses émotions
par Elia Dim 24 Juin - 13:36

» Pop/électro entraînante
par Psycholive Ven 22 Juin - 23:25

» Ah les vacances !
par Elia Mer 20 Juin - 13:12

» Présentation
par Happy67 Mer 20 Juin - 0:36

» Le rangement
par Elia Mar 19 Juin - 23:46

» Le tissu qui rend invisible existe ..
par Psycholive Lun 18 Juin - 23:27

Nos partenaires


J'aime pas les blancs... Et vous ?

Partagez
avatar
Ringo94
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1013
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 58

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Ringo94 le Sam 22 Juil - 0:01

Personnellement, je considère que c'est à la fois culturel et psychologique. Culturel pour les personnes qui ont peu d'avis sur tout et ne savent pas parler de différents sujets. Psychologique parce qu'on peut être intimidé ou je ne sais quoi. Quoiqu'il en soit cela me gène et parfois je me sens complexé vis à vis de personnes qui parlent de tout et de rien (surtout chez le sexe féminin).
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4279
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Elia le Sam 22 Juil - 0:13

bein si des personnes parlent de tout et de rien
tu dois te sentir énervé oui
mais en aucun cas complexé !! scratch

j'ai connu pas mal de mecs qui parlaient comme des moulins aussi ... Arrow

si tu as le temps relis nos posts Ringo

le sujet ce n'est pas les gens qui aiment parler et qui saoûlent
mais ceux qui ne parlant pas et créent un malaise
qui fait que l'autre en face se croit obligé de meubler et c'est ça le problème ..

combler les blancs de l'autre , ne pas arriver à rester silencieux-se


car le problème de Dosette et moi n'est pas de parler pour le plaisir
mais justement le contraire : on souffre des autres qui ne disent rien et on se sent obligées de parler ....c'est usant !!





avatar
Ringo94
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1013
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 58

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Ringo94 le Sam 22 Juil - 0:18

@Elia a écrit: bein si des personnes parlent de tout et de rien
   tu dois te sentir énervé  oui
mais en aucun cas complexé !! scratch

j'ai connu pas mal de mecs qui parlaient comme des moulins  aussi  ... Arrow

si tu as le temps relis nos posts  Ringo  

le sujet ce n'est pas  les gens qui aiment parler et qui saoûlent
 mais ceux qui ne parlant pas et    créent  un malaise
 qui fait que l'autre en face  se croit obligé  de  meubler  et c'est ça le problème ..

combler les blancs de l'autre , ne pas arriver  à rester silencieux-se


car le problème   de Dosette et moi   n'est pas de parler pour le plaisir  
mais justement   le contraire :  on souffre des autres qui ne disent rien  et on se sent obligées   de parler  ....c'est usant !!


Elia,

C'est un peu mon problème justement: je dis si peu de choses et je ne sais pas sur quoi engager la conversation ou répondre du tac au tac. Il me faut un sujet commun pour que je puisses parler.

avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 6202
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Happy67 le Sam 22 Juil - 0:24

@Elia a écrit: ...
car le problème   de Dosette et moi   n'est pas de parler pour le plaisir  
mais justement   le contraire :  on souffre des autres qui ne disent rien  et on se sent obligées   de parler  ....c'est usant !!

Le compagnon d'une de mes amies est asocial. Il ne dit absolument rien. On a même demandé à mon amie si son copain comprenait le français...
avatar
Loba
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2310
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 53
Localisation : Isère

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Loba le Sam 22 Juil - 9:58

@Ringo94 a écrit:

C'est un peu mon problème justement: je dis si peu de choses et je ne sais pas sur quoi engager la conversation ou répondre du tac au tac. Il me faut un sujet commun pour que je puisses parler.


Je suis aussi un peu comme ça, à part que répondre du tac au tac, ça ne me pose pas de problème
Mais alimenter une conversation et trouver des choses à dire avec quelqu’un avec qui je n'ai rien en commun, c'est pas facile pour moi.
Trouver quelque chose à dire quand j'ai rien à dire ...pouah !
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4279
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Elia le Sam 22 Juil - 12:10

@Loba a écrit:
Je suis aussi un peu comme ça, à part que répondre du tac au tac, ça ne me pose pas de problème
Mais alimenter une conversation et trouver des choses à dire avec quelqu’un avec qui je n'ai rien en commun, c'est pas facile pour moi.
Trouver quelque chose à dire quand j'ai rien à dire ...pouah !

voilà .. ma question est pourquoi ON se croit obligé(e) de parler si l'autre ne dit rien ??

c'est là que j'angoisse alors que je devrais faire pareil ! me taire Mad

après tout pourquoi qq'un devrait tenir le crachoir ?

" La grandeur s'entoure de mystère "
me disait un ami soit !

On parle trop c'est sûr mais pourquoi certains ne disent rien et semblent attendre que l'autre
fasse la radio No

Des fois j'ai cette impression .. faire la radio alors que j'aimerais bien me taire aussi et juste écouter aussi ..
comme si une sorte de duel s'installait et que le plus faible craquerait et se mettrait à parler ...

avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4409
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Psycholive le Sam 22 Juil - 16:16

Certaines personnes ont besoin de beaucoup parler, parce que c'est important pour elles, elles ont des choses à exprimer, des choses concernant leur bien être, leurs malaises ou leurs préoccupations. Après c'est le contenu qui peut sembler lassant ou intéressant, en fonction de l'auditeur.
Nous faisons passer beaucoup de choses par le non verbal, la majorité, mais parfois ce n'est pas tant le sens des mots que leur contenu psychoaffectif qui importe...
Wink

"LA GRANDEUR S'ENTOURE DE MYSTERE", j'aime bien ça Elia...
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4279
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Elia le Sam 22 Juil - 19:43

suis d'accord pour l'analyse des personnes qui aiment parler bcp

mais notre problème  à moi et dosette   ce n'est pas ça :

mème si on aime bien parler   on ne veut pas parler tout le temps  ...

on souffre des "blancs "   et on se sent obligées  de dire qq chose  

le problème  est l'angoisse du silence de  l'autre  

c'est un malaise qu fait qu'on dit qq chose quand  on aimerait ou clore une discussion
ou échanger    ou  -pour moi le pire  -   quand une personne vient chez moi   s'installe ,  ne dit rien ou peu    et -quand manifestement on a rien à se dire  -   continue   à attendre   qu'on fasse la radio   alors qu'on qu'une envie  c'est qu'elle parte     pour justement ne plus avoir à parler   !

 C'est un peu comme sur les forums où les gens s'inscrivent   et  ne postent pas ou peu
mais viennent lire  et attendent que les autres postent  mettent des trucs intéressants ou marrants..
bref que certains fassent le show  ....

au bout d'un moment  ça fatigue  .. car on  a envie de communiquer   mais face aux blancs   ça angoisse  et on finit par écrire ou poster des trucs qui ne nous intéressent pas ...

Happy et Dosette ce soir je me sens proches de vous  


Dernière édition par Elia le Sam 22 Juil - 23:59, édité 2 fois
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4409
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Psycholive le Sam 22 Juil - 23:12

"On se sent obligé de dire quelque chose..." c'est ça que je trouve intéressant. Le silence crée le malaise, et ce malaise a forcément une cause. Cela peut être très personnel, il y a des personnes qui ne sont pas du tout gênées par ces "blancs", et d'autres qui paniquent devant cette situation. A mon avis cela remonte à notre histoire personnelle, à la toute petite enfance, aux relations que nous avons eu avec nos proches, etc.

Mais je ne veux pas passer pour le "petit Freud" de service !
C'est juste une hypothèse.

Wink
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4279
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Elia le Sam 22 Juil - 23:16

C'est une bonne hypothèse ..

en fait par Nature on a besoin de contact c'est normal mais peut-être
qu'au fond on a plus trop la foi dans les autres alors leur présence nous gêne et pour donner le change on fait le show , le clown ..la radio la télé
[/i]
avatar
Ringo94
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1013
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 58

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Ringo94 le Dim 23 Juil - 0:28

@Elia a écrit:
 mais ceux qui ne parlant pas et    créent  un malaise
 qui fait que l'autre en face  se croit obligé  de  meubler  et c'est ça le problème ..

combler les blancs de l'autre , ne pas arriver  à rester silencieux-se


car le problème   de Dosette et moi   n'est pas de parler pour le plaisir  
mais justement   le contraire :  on souffre des autres qui ne disent rien  et on se sent obligées   de parler  ....c'est usant !!


Je comprends mieux car j'ai connu quelqu'un comme ça dans ma famille: je lui parlais et il ne répondait pas et cela provoquait chez moi un malaise. Un peu comme si je ne comptais pas ou si j'étais un vulgaire chien. Bizarrement avec les autres, il était plus loquace (ceux qui ne sont pas de sa famille).
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 6202
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Happy67 le Dim 23 Juil - 0:29

@Elia a écrit:... C'est un peu comme sur les forums où les gens s'inscrivent   et  ne postent pas ou peu  
mais viennent lire  et attendent que les autres postent  mettent des trucs intéressants ou marrants..
bref que certains fassent le show  ....

au bout d'un moment  ça fatigue  .. car on  a envie de communiquer   mais face aux blancs   ça angoisse  et on finit par écrire ou poster des trucs qui ne nous intéressent pas ...

C'est exactement ça ! J'ai à plusieurs reprises signalé l'existence de PAPOTER dans des groupes sur FB. Sur une centaine de personnes qui ont vu l'info, 2 se sont inscrites et ne sont pas restées.

Même dans le monde réel, je ne parle pas de sujets qui ne m'intéressent pas juste pour meubler.

Il y a quelques années, je déjeunais avec une collègue à qui je n'avais absolument rien à dire. On était assis face-à-face et j'essayais d'éviter son regard. Ces temps-ci, je déjeune avec un collègue dont l'univers, c'est le foot. Moi, le foot, c'est le cadet de mes soucis. Alors tous les 2, on scrute l'entrée de la cantine en espérant que quelqu'un vienne s'asseoir à notre table pour rompre le silence.


avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4279
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Elia le Dim 23 Juil - 13:14

je vois très bien Happy!

moi à ta place voilà que je me mettrais à commenter ça ou ça et à dire des choses inutiles voire à ne pas dire No

si tu arrives à garder le silence c'est déjà très bien- je t'envie happy!

des fois j'essaie la technique de regarder fixement un truc et compter qq chose pour tenir le temps en occupant ma pensée à autre chose
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4409
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Psycholive le Dim 23 Juil - 15:42

Nous sommes des êtres de communication, c'est inné, fondamental. Quand on parle à quelqu'un et que cette personne semble ne pas nous écouter ou ne pas avoir envie de nous répondre il est normal que cela nous agace, d'abord parce que cela nous ramène à une période très ancienne où nous attendions que notre environnement nous réponde (bébé), ensuite parce que cela fait partie de nos gènes; communiquer et vital pour nous, et l'absence de réponse nous inquiète, ce qui peut nous agacer, nous irriter...

Mais là je joue encore au "petit Freud" ! Ou plutôt à l'anthropologue du dimanche !
Enfin tout cela je l'ai appris, pour ce que ça vaut.
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4279
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Elia le Dim 23 Juil - 19:28

L’Art de parler pour ne rien dire
Antoine Amarilli



http://a3nm.net/work/writing/riendire/riendire.pdf
avatar
Loba
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2310
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 53
Localisation : Isère

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Loba le Dim 23 Juil - 20:23

Moi j'adore jouer à Madame Freud ! ce jeu m'éclate mais comme je n'ai aucune connaissance technique en la matière, ça reste des suppositions que je fais sans complexe ! Pourquoi se freiner, chacun est libre de prendre ou ne pas prendre, après tout...

Sur les personnes qui ne répondent pas quand on leur parle, je crois que c'est un autre sujet, c'est presque une agression, un mépris, et ça c'est insupportable pour tout le monde. Les passifs-agressifs, je crois que je pourrais les découper en lamelles !

C'est différent de se trouver en face d'une personne à qui on ne sait pas quoi dire.

Parmi ls gens très bavards, il y en a surement qui le font par peur du vide, mais pas seulement du vide de paroles, peut-être aussi du vide dans la vie.

Il est fort possible que le fait d'être gêné par les "blancs", ça renvoie aussi à ce sentiment.
Comme si on avait peur des blancs parce qu'ils rappellent qu'on n'a rien à dire, donc que notre vie est vide, ou peut-être même parce qu'on se sent vide soi-même.

Un moyen de se débarrasser de cette peur du vide est de se remplir ou de prendre conscience de son propre remplissage.
Bon, c'est plus facile à dire qu'à faire. Moi je n'ai pas peur des blancs, mais quand je vois comment je rempli l'espace et comme j'aime les endroits chargés, je me dit que ça doit aussi avoir rapport avec ça, chacun l'exprime différemment.

Quand au fait d'être toujours la personne qui meuble, je crois qu'il faut aussi partager la responsabilité. Quand on est face à quelqu'un qui ne parle pas, ça veut aussi dire qu'il ne fait aucun effort pour communiquer. Donc si ça fait des blancs, qu'il assume. Pourquoi assumer pour les autres ? On doit prendre sa part, mais il faut aussi laisser sa part à l'autre. S'il ne la prend pas, tant pis !


avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4409
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Psycholive le Dim 23 Juil - 23:03

Oh tu sais même quand on a les connaissances techniques cela reste quand même assez aléatoire Loba. Wink Mon année de formation en psychanalyse ne m'a jamais convaincu. Tu as raison, et la psychanalyse est loin d'apporter toutes les réponses...

Au fait, il m'arrive d'être très bavard !
Et c'est vrai que j'ai des choses à compenser, un manque de confiance peut-être, une angoisse du vide relationnel, que sais-je...

avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4279
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Elia le Lun 24 Juil - 1:01

je ne me sens pas vide au contraire j'ai envie de communiquer sur bcp de sujets

pour moi mon problème est ailleurs : les blancs des autres me mettent mal à l'aise donc je meuble mais ce n'est pas parce que je veux parler à tout prix pas du tout au contraire ceux qui parlent me reposent ...

je cherche plus pourquoi les autres me mettent si mal à l'aise ,
alors que je suis à l'aise en public scratch et prends la parole devant un groupe sans problème
( j'ai même passé toute ma carrière de prof debout face à plus de 30 paires d'yeux qui scrutent sans pitié et pareil devant leurs parents ) mais là c'était mon boulot
non c'est quand je suis seule avec qq'un ...

d'accord avec ça par contre !!:
Quand on est face à quelqu'un qui ne parle pas, ça veut aussi dire qu'il ne fait aucun effort pour communiquer. Donc si ça fait des blancs, qu'il assume. Pourquoi assumer pour les autres ?


je vais y penser ..
avatar
Loba
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2310
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 53
Localisation : Isère

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Loba le Lun 24 Juil - 14:13

Je me suis peut-être mal exprimée, ce qui ne serait pas étonnant puisque c'est quelque chose qui est plus du niveau du ressenti. Ce n'est pas forcément qu'on veut absolument parler, mais simplement que ce n'est pas forcément le silence qui met mal à l'aise, mais plutôt le vide qu'il représente qui fait peur.
Donc même quand c'est l'autre qui parle, il n'y a pas de vide...

Je suis convaincu que cela a rapport avec les échanges d'énergie, la façon dont on se nourrit des autres et dont on partage son énergie.
C'est très difficile à expliquer, mais je sens de façon très concret lorsque je m'alimente de l’énergie des autres, et lorsque je me fait "pomper" et comment je dois gérer ça.
Le cas de la prise de parole en public est très révélatrice de cette circulation d'énergie : si on sait donner sans se vider, on peut avoir plein de personnes autour de soi, on ne se vide pas. Mais parfois c'est plus facile quand il y a beaucoup de monde que quand il y a une seule personne car la circulation d 'énergie n'est pas la même...

Ce que je dis ne doit pas être très clair, je pense... drunken



avatar
Ringo94
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1013
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 58

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Ringo94 le Lun 24 Juil - 22:43

Personnellement je me sens bloqué pour démarrer une discussion. Je ne sais pas quoi dire et je ressens comme un vide interne. Il m'arrive de me mettre à parler et je me trouve dans 2 situations: soit la personne ne me répond pas et je ressens comme du mérpis (ou bien ce que je lui dis est trop compliqué à comprendre) soit la personne se détourne de moi pour parler avec quelqu'un d'autre comme si j'étais inintéressant. J'ai ressentis ça un peu partout et cela me fait très mal.
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4279
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Elia le Ven 28 Juil - 0:47

@Ringo94 a écrit:Personnellement je me sens bloqué pour démarrer une discussion.

Je ne sais pas quoi dire et je ressens comme un vide interne.

il te faut donc chercher pourquoi établir un lien avec l'autre est si difficile

vide interne? je ne crois pas
alors pourquoi tu peux parler sur pas mal de sujets à l'écrit ???

il n'y a donc pas de vide interne non !
mais bien un problème de possibilité d'établir un lien verbal ,
un lien réel avec l'autre quand il est là
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4409
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Psycholive le Ven 28 Juil - 14:45

C'est souvent dans le passé qu'il faut chercher les difficultés. Je ne suis pas un grand défenseur de la psychanalyse mais là je crois que c'est vraiment une question de difficultés rencontrées durant le passé, qui se manifestent lors de situations relationnelles.
L'enfance et le parcours que nous avons connu peuvent créer des blocages qui à leur tour créent des "symptômes" gênants, comme cette sensation de vide ou d'être constamment l'objet de mépris.

Là je fais allusion à la confiance en soi, au narcissisme, à ces affects qui persistent et qu'il faut "travailler" pour changer. Je ne dirai pas que c'est un vide Ringo, mais plutôt une impression de vide, la nuance est très importante. C'est comme lorsqu'une personne dit qu'elle ne ressent pas suffisamment ses émotions, en réalité elle peut aussi ne pas s'autoriser à les ressentir...
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4279
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Elia le Ven 28 Juil - 23:43

@Psycholive a écrit:C'est souvent dans le passé qu'il faut chercher les difficultés. Je ne suis pas un grand défenseur de la psychanalyse mais là je crois que c'est vraiment une question de difficultés rencontrées durant le passé, qui se manifestent lors de situations relationnelles.
L'enfance et le parcours que nous avons connu peuvent créer des blocages qui à leur tour créent des "symptômes" gênants, comme cette sensation de vide ou d'être constamment l'objet de mépris.

Là je fais allusion à la confiance en soi, au narcissisme, à ces affects qui persistent et qu'il faut "travailler" pour changer. Je ne dirai pas que c'est un vide Ringo, mais plutôt une impression de vide, la nuance est très importante. C'est comme lorsqu'une personne dit qu'elle ne ressent pas suffisamment ses émotions, en réalité elle peut aussi ne pas s'autoriser à les ressentir...


tout à fait ! l'impression pluss que la réalité

ce qui laisse la porte ouverte à des changements si on veut bien faire la démarche
et comprendre qu'une relation se change surtout quand on s'en donne la peine et sans atendre que les autres changent
avatar
Ringo94
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1013
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 58

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Ringo94 le Sam 29 Juil - 0:12

@Psycholive a écrit:C'est souvent dans le passé qu'il faut chercher les difficultés. Je ne suis pas un grand défenseur de la psychanalyse mais là je crois que c'est vraiment une question de difficultés rencontrées durant le passé, qui se manifestent lors de situations relationnelles.
L'enfance et le parcours que nous avons connu peuvent créer des blocages qui à leur tour créent des "symptômes" gênants, comme cette sensation de vide ou d'être constamment l'objet de mépris.

Là je fais allusion à la confiance en soi, au narcissisme, à ces affects qui persistent et qu'il faut "travailler" pour changer. Je ne dirai pas que c'est un vide Ringo, mais plutôt une impression de vide, la nuance est très importante. C'est comme lorsqu'une personne dit qu'elle ne ressent pas suffisamment ses émotions, en réalité elle peut aussi ne pas s'autoriser à les ressentir...

En effet, dans mon cas mon père était quelqu'un de très narcissique et indifférent de mon éducation. Egocentrique de surcroit. Cela m'a beaucoup affecté au niveau de ma personnalité.
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4279
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Elia le Sam 29 Juil - 13:36

L'important est d'en être conscient   Ringo .

après tout faire  pour casser le schéma   du père  et  inventer d'autres schémas pour soi  pour être mieux tout simplement !

c'est sournois l'éducation !
souvent je me sens différente de mon père car j'ai cassé bcp de schémas
mais le naturel   revient au galop et souvent de manière cachée
sans s'en rendre compte je  copie ses façons d'être  et ça m'énerve !
c'est une lutte permanente

a un moment donné on ne peut plus accuser les ascendants
on analyse on constate et on décide de changer le modèle

c'est difficile mais c'est source de changement positifs

Si on s'avoue vaincu d'avance par cette éducation lourde
on donne raison à ceux que l'on critique
et-pire !- on perpétue la relation , les réflexes toxiques

à partir d'un certain âge on se doit de réagir et changer
ne serait-ce que pour ne pas transmettre ces attitudes néfastes pour soi
et pour les autres qui n'y sont pour rien !

comme dit cette phrase si juste
" On est responsables de ce dont on est pas responsables !"


la méthode consiste à
1º se sentir acteur et cesser d'être victime
2º essayer de faire autrement voire le contraire de ce qui nous a pollué

Contenu sponsorisé

Re: J'aime pas les blancs... Et vous ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 22 Sep - 1:34