Papoter de tout

vous voulez discutez de tout et de rien en toute simplicité et en toute convivialité, alors rejoignez nous :)

Derniers sujets

» You know what ? I'm HAPPY
par Elia Aujourd'hui à 12:29

» le post bonjour
par Elia Aujourd'hui à 12:25

» Les sites de rencontre
par Loba Aujourd'hui à 10:52

» ça y est ! Je m'y suis mis...
par Elia Hier à 0:33

» Hou Hou les papoteurs, êtes-vous là?
par Elia Hier à 0:27

» Musique pop anglo-saxonne, électronique, trance, new-age…
par Elia Hier à 0:15

» Eckhart Tollé " le Pouvoir du moment présent "
par Loba Mar 21 Nov - 22:27

» Profil
par Candy Mar 21 Nov - 20:32

» Fêtes de Noël
par Psycholive Lun 20 Nov - 21:31

» Qu'est-ce que le temps ?
par Elia Dim 19 Nov - 23:05

» La chance
par Elia Dim 19 Nov - 23:03

» Les petits trucs
par Loba Dim 19 Nov - 13:21

» Une journée sans rire est une journée de perdue.
par Elia Sam 18 Nov - 16:07

» 21 vieux clichés saisissants du travail des enfants vu par Lewis HINE
par Loba Sam 18 Nov - 10:25

» Un peu de papotage
par Ringo94 Ven 17 Nov - 22:53

» crème de beauté
par Dosette Jeu 16 Nov - 9:38

» Aller au bout de nos résolutions ...
par Norma Mar 14 Nov - 17:51

» Qu’est ce qu’une NDE ou mort imminente ?
par Loba Dim 12 Nov - 14:20

» Les ruminations ...
par Ringo94 Dim 12 Nov - 0:09

» Homosexualité
par Elia Sam 11 Nov - 22:50

» Enfants de people
par Ringo94 Jeu 9 Nov - 23:08

» Les distorsions cognitives
par Elia Jeu 9 Nov - 13:30

» Positive attitude
par Loba Mar 7 Nov - 21:53

» Que lisez-vous en ce moment ?
par Psycholive Sam 4 Nov - 15:35

» Classic Rock/Pop 1960 - ?
par Loba Sam 4 Nov - 10:04

» Turlute ma presentation
par Dosette Ven 3 Nov - 8:40

» Le château de Fougeret
par Psycholive Jeu 2 Nov - 23:23

» Cerf abattu
par Ringo94 Mar 31 Oct - 22:39

» Des centaines de tombes profanées au cimetière juif de Sarre-Union
par turlute Dim 29 Oct - 9:32

» Chevalier Lapales ( les perturbés )
par turlute Dim 29 Oct - 7:58

» «Mon Dieu, je crois que j’ai photographié un fantôme!»
par turlute Dim 29 Oct - 7:55

» J'aime dormir ...
par turlute Dim 29 Oct - 7:46

» un petit clic pour les animaux
par turlute Dim 29 Oct - 7:43

» Voici comment vous rappeler de vos vies antérieures
par Psycholive Sam 28 Oct - 23:53

» Les citations...
par Psycholive Sam 28 Oct - 23:15

» Moi je crochète et je tricote !
par turlute Sam 28 Oct - 21:06

» Et si nos défauts étaient des qualités ?
par Loba Sam 28 Oct - 19:39

» Luc Arbogast
par turlute Sam 28 Oct - 12:24

» Comment conserver ou retrouver une bonne santé en s'alimentant mieux.
par turlute Sam 28 Oct - 7:55

» Catastrophes naturelles....... ?
par turlute Ven 27 Oct - 21:56

Nos partenaires


Les ruminations ...

Partagez
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2056
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Les ruminations ...

Message par Elia le Jeu 7 Sep - 18:46

je viens de recevoir ça de
Pure santé  


https://www.pure-sante.info/qui-sommes-nous/


Je suis une hyper-ruminante et vous ??


Vous partez souvent en « sucette » ?
Je suis sûr que vous faites parfois ce curieux voyage.

Vous êtes en train d’éplucher des carottes, d’attendre à un feu rouge, de regarder le paysage qui défile à la fenêtre d’un train. Et soudain, sans que vous vous en rendiez compte, vos pensées vous débordent, elles quittent l’instant présent.

Vous ne percevez plus rien de ce qui vous entoure. Les sons, les images, c’est comme si quelqu’un avait appuyé le bouton off de la télécommande.

Vous entrez alors dans un monde différent.

Ce monde peut être magnifique, peuplé d’images agréables ou émouvantes.

Mais il peut aussi être noir, lourd, violent. Habité de pensées obsédantes qui viennent faire l’assaut de votre forteresse mentale.

Des événements de votre vie y sont revus sous un angle négatif.

Par exemple, vous avez envoyé un email à un ami qui ne vous a pas encore répondu…

Et là, c’est parti. Ça commence doucement : « Bon, il exagère, quand même ». Et puis vous montez d’un cran : vous vous dites que « c’est parce qu’il vous méprise… »

Un instant, la raison essaie de vous convaincre : « Mais non, tu te trompes, c’est juste qu’il n’a pas eu le temps de te répondre… ». Mais c’est inutile, les digues ont cédé, vous montez à nouveau d’un pallier : « dans le fond, il m’a toujours méprisé ». Et encore un cran : « ce c… n’a jamais été mon ami, d’ailleurs la prochaine fois que je le verrai, je vais lui remettre les pendules à l’heure. Lui, il a toujours tout eu sur un plateau alors que moi, etc… »

WOOWOWOOW, on se calme !!!!


Je vous rappelle qu’au début de cette lettre, vous épluchiez tranquillement des carottes… et là, vous êtes en train de « partir en sucette » tout seul .



Les psychologues, eux, appellent ça des ruminations.


Au lieu de chercher la façon dont on pourrait résoudre une situation, notre esprit se concentre sur les questions qu’elle engendre et les inquiétudes qui y sont liées.


« Nos pensées négatives gonflent comme une pâte avec de la levure. Au début, elles se focalisent sur l’événement qui vient d’avoir lieu, puis, peu à peu, elles glissent vers d’autres situations du passé, du présent, brassant pêle-mêle nos doutes les plus intimes », explique Susan Nolen-Heksema, professeur de psychologie de l’université du Michigan.

Une étude qu’elle a conduite sur 3000 personnes choisies au hasard a découvert que 63 % des jeunes adultes et 52 % des personnes de plus de 40 ans ont régulièrement ces ruminations (on les appelle des overthinkers en anglais, littéralement ceux qui pensent trop).

Pour Susan Nolen-Heksema, c’est une « manifestation d’hypersensibilité » qui entraîne « des torrents de préoccupations », et qui peut conduire à la dépression ou à l’angoisse chronique .

Techniques pour redescendre sur terre

Aussi vite qu’elle est arrivée, la rumination peut repartir.

On se retrouve alors à nouveau dans l’instant présent, son épluche-carotte à la main… Un peu éprouvé (et un peu honteux) quand même.

D’autant que cela ne veut pas dire qu’on en a fini avec la rumination. Si l’on ne fait rien, elle ressurgira bientôt pour nous emprisonner dans des sentiments comme la colère, l’amertume, la jalousie. Et il ne faut pas se tromper. La victime de ces sentiments négatifs, ce n’est pas cet ami qui tarde à répondre et à qui l’on s’en prend, c’est nous-même.





Alors, que faire ?


La première technique consiste à poser son esprit ici et maintenant.
C’est ce qu’on appelle la méditation pleine conscience.

Plusieurs fois par jour, on peut arrêter de faire des choses, et se concentrer sur ce que nous sommes à l’instant présent. Cela consiste à :

Ecouter son cœur battre

Sentir sa respiration

Sentir ses membres, ce qu’ils font (mon bras est étendu le long de mon corps, les doigts de ma main caressent ma hanche etc. )

Regarder vraiment ce qu’il y a autour de soi

Ecouter les sons, les détailler

Etc.

Les études ont montré que ces petits décrochages, qui ne durent que quelques minutes, nous familiarisent avec notre monde intérieur et diminuent le risque de chute (ou rechute) dépressive ou anxieuse.

Un autre exercice intéressant est d’écrire tous les jours son journal intime ou, pour parler un petit peu haut de gamme, devenir diariste :

« Le diariste se prend lui-même comme objet d’observation, d’enregistrement, d’analyse et de jugement. Il se place en retrait des autres, séparé de la société et même de ses proches [3]. ».


Voici ce qu’écrivait le diariste Maine de Biran (1766-1824) à propos de son journal intime :


« Je suis seul, près de mon feu, retenu dans ma chambre par un froid très piquant survenu dans la nuit […]. Puisque je n'ai rien de mieux à faire, que je suis incapable en ce moment de me livrer à aucune étude suivie, il faut que je m'amuse à réfléchir sur ma position actuelle, sur l'état de mon cœur, dans cette époque de ma vie… »


Certains diaristes, comme Benjamin Constant, vont jusqu’à rédiger leur journal avec des caractères cryptés pour que les lecteurs éventuels ne puissent pas le déchiffrer. La liberté est alors totale : il est possible de tout dire dans le secret de son journal puisque ce qui est écrit n’est pas destiné à une communication sociale.

Ce travail de clarification, qui ne prend pas plus de 5 à 10 minutes, a des vertus thérapeutiques encore largement insoupçonnées.



Reprenons l’exemple de cette rumination à l’égard d’un ami un peu lent à répondre. Voilà ce qu’on pourrait écrire à ce sujet dans un journal intime.
« Cher journal,

Aujourd’hui j’ai pensé à François, à qui j’ai envoyé un email et qui ne m’a pas encore répondu.
Son silence m’a mis en rage. Je me suis dit qu’il se moquait de moi, qu’il me méprisait, que c’était la preuve qu’il n’avait jamais été mon ami. J’ai pensé que cela n’a rien d’étonnant dans le fond : pour lui, la vie est facile, alors que pour moi… J’ai pensé : voilà un homme qui prend les choses et les gens quand ça l’arrange, et qui les jette ensuite ».


En écrivant ces lignes, on mesure mieux à quel point ces pensées sont excessives, déconnectées de la réalité.

Le fait de les consigner dans un journal les fait apparaître telles qu’elles sont, nues, débarrassées des justifications qu’on cherche à leur donner mentalement.

Une fois que c’est écrit on se dit : « c’est du grand n’importe quoi, mais qu’est-ce qui me passe par la tête, parfois ???? »

Il est alors plus facile de prendre un peu de distance avec ces ruminations et de choisir, , de ne plus les nourrir, pour ne pas les faire grandir.
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 3257
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les ruminations ...

Message par Psycholive le Jeu 7 Sep - 19:21

Au plus on nourrit des ruminations au plus elles s'imposent ! Ca c'est très clair. Oh oui Elia, pour ruminer je ruminais, une vraie vache des alpages !

Les ruminations peuvent accentuer l'anxiété, elles font tourner le mental en boucles. A mon avis un bon moyen de vivre avec ses ruminations c'est de les observer, sans les juger, c'est important.
Il existe des méthodes d'aide psychologique qui permettent de cesser de ruminer, en modifiant sa manière de penser. C'est un peu le but de la psychologie positive, ce courant né il y a quelques décennies. Quand on comprend pourquoi on rumine certaines pensées, et comment briser le circuit infernal qui s'est mis en place, on réalise à quel point ce n'est vraiment qu'une question de "travail" mental.

Je crois qu'il faut fournir des efforts réguliers, les choses ne se font pas en un jour, mais elles finissent par s'améliorer. Cela concerne les personnes qui ruminent des pensées négatives, qui ressassent quoi !
Wink
avatar
Loba
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 822
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 52
Localisation : Isère

Re: Les ruminations ...

Message par Loba le Jeu 7 Sep - 20:54

Je ne suis pas trop sujette aux rumination, en tout cas je ne me monte pas le bourrichon sans raison.

Par contre cela m'arrive quand j'ai un problème compliqué à résoudre et que je ne trouve pas la solution.

Pas plus tard que cette nuit, après avoir été réveillé par mon fils et ma belle fille qui sont entrés et sachant que j'ai vraiment quelque chose à régler avec eux, et que ce n'est pas facile parce qu'elle a un vrai problème de communication, j'ai ruminé ça toute la nuit et n'ai pas pu dormir.
Le truc a tourné dans ma tête, en même temps le problème à régler et comment faire.
Au bout d'un moment, j'ai tenté de faire de la méditation de pleine conscience, un peu ce qui est inscrit dans l'article, mais cela ne m'a pas permis de m'endormir même si ça m'a soulagé.

Par contre il est hors de question que je me contente de rumination, j'ai eu ce soir une discussion (pas très facile) avec mon fils, qui ne va pas forcément régler le problème très vite, mais permet d'avancer.

Mais je n'ai pas souvenir d'avoir ruminé dans un autre cas qu'un problème compliqué à résoudre.
Mais c'est déjà suffisamment pénible !
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 3257
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les ruminations ...

Message par Psycholive le Jeu 7 Sep - 21:46

Oui c'est pénible, moi je vais avoir tendance à ruminer des tracas divers, je le sais, et je fais en sorte de relativiser, de chercher des moyens psychiques pour me détourner de cette rumination. Heureusement, j'ai pu acquérir des méthodes psychologiques pour atténuer cela, mais ça reste quand même très présent...
Crying or Very sad

On a beau avoir étudié la psycho comme moi on en demeure pas moins susceptible de ruminer tout autant que quiconque. J'ai une personnalité qui s'est construite sur un socle anxieux, c'est très clair, donc...
avatar
Ringo94
Papoteur
Papoteur

Messages : 456
Date d'inscription : 14/07/2017

Re: Les ruminations ...

Message par Ringo94 le Jeu 7 Sep - 22:40

Je rumine sans cesse avant de prendre une décision ou d'acheter quelque chose. Je rumine sans cesse du comportement des gens au travail ou dans la vie et je ne sais pas d'où viens ce comportement mais sans doute un certain manque de confiance en moi.
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2056
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: Les ruminations ...

Message par Elia le Jeu 7 Sep - 23:39

J'ai mis ce sujet parce que je suis une   spécialiste de ça :  
non seulement retourner  mille fois   le problème   en cours  mais en plus voir le truc  le plus noir  .

la PNL m'a aidée  à séparer la réalité   ( ce qui se passe ) et  les pensées négatives  ( ce que j'imagine de pire et qui pourtant  n'a pas de base réelle

mais ruminer ..  ça je n'ai pas encore la solution ..
( j'en ai écrit  des lettres  , préparé des entretiens  qui allaient avoir lieu   des coups de fil    par milliers )

la seule solution c'était le somnifère  ...

bon aujourd'hui  :
=) ne travaillant plus   je n'ai déjà plus les problèmes inévitables avec  parents d'élèves, élèves , collègues , administration
=)  le procès contre ma soeur est terminé ..  un  de moins encore  

mais  le moindre  clash avec qq'un  et hop ça recommence  

je sais que je devrais écrire  ( diarisme )   mais pas le courage encore


Oui Ringo le manque de confiance en soi  
mais  -en ce qui me concerne  - c'est pluss  le manque de confiance dans la vie !!
et l'impression  que les problèmes  se suivent en permanence parce que j'ai écopé  d' une sorte de malédiction  .. du mauvais oeil

( j'imagine bien ma soeur passer des nuits à planter des aiguilles ds une poupée à mon effigie )

mais je vais suivre les conseils de l'article plus haut  : médiation en pleine conscience
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 3257
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les ruminations ...

Message par Psycholive le Jeu 7 Sep - 23:53

Apparemment nous ruminons pour faire écran à ce qui nous paraît émotionnellement pénible ! Cela peut paraître paradoxal, mais c'est comme une sorte de processus mental spécifique, un rituel psychique qui nous protégerait, si j'ai bien compris. Mais il y aurait tout de même un terrain anxieux à la base. Il semblerait que les femmes rumineraient plus que les hommes, pour des raisons encore un peu obscures, il faudra que je lise davantage sur le sujet...
Wink

La PNL Peut être effectivement efficace, puisqu'il s'agit de penser autrement, cela doit agir sur nos "circuits" neuronaux.
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2056
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: Les ruminations ...

Message par Elia le Ven 8 Sep - 0:09

@Psycholive a écrit:Il semblerait que les femmes rumineraient plus que les hommes, pour des raisons encore un peu obscures, il faudra que je lise davantage sur le sujet...
obscures ?? pas du tout ..une femme cherche plus à aider à trouver des solutions pour elle
pour les autres ..
les hommes ( en général Arrow ) ne se cassent pas autant la tête
les autres étant -pour eux -responsables de leurs problèmes ..ils se remettent peu en question
et s'ils en ont peu et que leur entourage en a .. il s'en fichent pas mal

leur égoïsme les protège d'une certaine façon

c'est pour ça qu'il y a plus de dépression chez les femmes et que le plus gros % des consultants de psy sont des femmes

Plus un mec est macho , égoïste .. beauf moins il déprime moins il rumine ..

avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 3257
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les ruminations ...

Message par Psycholive le Ven 8 Sep - 0:21

Alors me voilà rassuré Elia ! Car décidément je ne ressemble vraiment pas au profil "standard" masculin ! Wink
Rassuré car cela montre que je ne suis ni macho ni égoïste, comme si j'avais besoin de cela pour me le prouver... Arrow Evidemment que non.

Cela s'expliquerait par une plus grand imprégnation émotionnelle chez les femmes que chez les hommes durant l'enfance je crois, mais il y a encore des zones d'ombre. Difficile de dire si c'est inné ou acquis apparemment.
La preuve, je ne suis pas une femme et j'ai beaucoup ruminé, les exceptions ne confirment pas les règles. Pour moi il doit y avoir une sorte d'imprégnation, je pense que les causes sont essentiellement psychosociales, mais pas que.
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2056
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: Les ruminations ...

Message par Elia le Ven 8 Sep - 0:24

et puis chaque sexe a une part de l'autre sexe en % très différents
.. en effet je ne te vois pas du tout comme gros beauf genre chasseur vinassé



avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 3257
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les ruminations ...

Message par Psycholive le Ven 8 Sep - 0:28

"Chasseur Vinassé !" J'aime bien l'expression.

Oh oui, mon anima est bien plus développée que mon animus, ces noms un peu étranges désignent nos parts féminines et masculines, merci Monsieur Jung !

avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 6212
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 41

Re: Les ruminations ...

Message par Norma le Ven 8 Sep - 6:51

étant une grande anxieuse, je rumine souvent, et c'est chiant, mais j'essaie le plus souvent de lacher prise


_________________
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4876
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Les ruminations ...

Message par Happy67 le Ven 8 Sep - 10:28

Je rumine en permanence.
Par exemple, pour anticiper la réaction d'un de mes supérieurs qui a la manie de m'appeler à propos d'un dossier alors que je suis en train de traiter autre chose.
Genre : ''Pourquoi t'as fait ci, t'as écrit ça ?!''
Moi : ''Hein ?! De quoi tu parles ? Attends, je me remets sur le dossier...''
Je simule plusieurs conversations possibles dans ma tête, j'anticipe les réponses aux reproches qu'on va me faire, je prépare ma défense au procès qu'on va me faire en attendant un coup de fil qui n'aura pas forcément lieu. Plus envie d'être pris au dépourvu et ne pas savoir sur l'instant quoi dire, le silence et l'absence de justification confirmant la faute.
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4876
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Les ruminations ...

Message par Happy67 le Ven 8 Sep - 10:39

@Elia a écrit:Reprenons l’exemple de cette rumination à l’égard d’un ami un peu lent à répondre. Voilà ce qu’on pourrait écrire à ce sujet dans un journal intime.
« Cher journal,

Aujourd’hui j’ai pensé à François, à qui j’ai envoyé un email et qui ne m’a pas encore répondu.
Son silence m’a mis en rage. Je me suis dit qu’il se moquait de moi, qu’il me méprisait, que c’était la preuve qu’il n’avait jamais été mon ami. J’ai pensé que cela n’a rien d’étonnant dans le fond : pour lui, la vie est facile, alors que pour moi… J’ai pensé : voilà un homme qui prend les choses et les gens quand ça l’arrange, et qui les jette ensuite ».

En écrivant ces lignes, on mesure mieux à quel point ces pensées sont excessives, déconnectées de la réalité.

Le fait de les consigner dans un journal les fait apparaître telles qu’elles sont, nues, débarrassées des justifications qu’on cherche à leur donner mentalement.

Une fois que c’est écrit on se dit : « c’est du grand n’importe quoi, mais qu’est-ce qui me passe par la tête, parfois ???? »


Je tiens un journal depuis que je suis ado. L'objectif initial était de me rappeler de qui je suis en cas d'accident cérébral et de perte de mémoire. Etant sentimental, je voulais aussi conserver le souvenir de moments précieux. N'ayant pas de confident, je me parle à moi-même et je me donne des conseils.
Par exemple, j'ai écrit : ''4 fois que tu l'invites et chaque fois, elle trouve un prétexte pour ne pas venir. Arrête de te faire du mal à rêver d'une fille qui n'en a rien à fiche de toi !''

Ces pensées ne sont pas excessives, ni déconnectées de la réalité. Ce n'est pas du grand n'importe quoi. C'est la réalité.





avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4876
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Les ruminations ...

Message par Happy67 le Ven 8 Sep - 10:45

@Elia a écrit:Alors, que faire ?

La première technique consiste à poser son esprit ici et maintenant.
C’est ce qu’on appelle la méditation pleine conscience.

Plusieurs fois par jour, on peut arrêter de faire des choses, et se concentrer sur ce que nous sommes à l’instant présent. Cela consiste à :

Ecouter son cœur battre

Sentir sa respiration

Sentir ses membres, ce qu’ils font (mon bras est étendu le long de mon corps, les doigts de ma main caressent ma hanche etc. )

ça, c'est sûr que c'est une activité que je pratique fréquemment pendant mes heures de bureau.
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4876
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Les ruminations ...

Message par Happy67 le Ven 8 Sep - 10:53

@Elia a écrit:
@Psycholive a écrit:Il semblerait que les femmes rumineraient plus que les hommes, pour des raisons encore un peu obscures, il faudra que je lise davantage sur le sujet...
obscures ??    pas du tout  ..une femme  cherche plus à aider à trouver des solutions pour elle
pour les autres ..
les hommes  ( en général Arrow )  ne se cassent pas autant la tête
les autres étant -pour eux -responsables de leurs problèmes   ..ils se remettent peu en question
et s'ils en ont peu et que leur entourage en a .. il s'en fichent pas mal

leur égoïsme les protège   d'une certaine façon

c'est pour ça qu'il y a plus de dépression chez les femmes et que le plus gros %  des consultants  de psy  sont des femmes  

Plus un mec est macho , égoïste .. beauf  moins il déprime  moins   il rumine  ..


Mouais ! Il ne faut pas généraliser.
Je me préoccupais du sort des SDF et d'après mon état civil, je suis un homme de sexe masculin.
Mon coach, une femme, m'a dit : ''Souvent, les SDF sont dans cette situation car ils ont des prédispositions. Ils sont portés sur l'alcool. C'est de leur faute s'ils sont dans la rue !''
avatar
Loba
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 822
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 52
Localisation : Isère

Re: Les ruminations ...

Message par Loba le Ven 8 Sep - 11:50

@Elia a écrit:
@Psycholive a écrit:Il semblerait que les femmes rumineraient plus que les hommes, pour des raisons encore un peu obscures, il faudra que je lise davantage sur le sujet...
obscures ??    pas du tout  ..une femme  cherche plus à aider à trouver des solutions pour elle
pour les autres ..
les hommes  ( en général Arrow )  ne se cassent pas autant la tête
les autres étant -pour eux -responsables de leurs problèmes   ..ils se remettent peu en question
et s'ils en ont peu et que leur entourage en a .. il s'en fichent pas mal

leur égoïsme les protège   d'une certaine façon

c'est pour ça qu'il y a plus de dépression chez les femmes et que le plus gros %  des consultants  de psy  sont des femmes  

Plus un mec est macho , égoïste .. beauf  moins il déprime  moins   il rumine  ..


C'est dit de façon un peu hardie mais ce n'est pas faux. Mais il faut dire que la petite fille est dès le plus jeune age conditionnée à se préoccuper des autres, alors que les garçons sont encouragés à être actifs...
Il y a peut être aussi une part physiologique, mais c'est difficile de mesurer quel est l'impact de l'un et de l'autre.

mais nous avons tous cette partie du sexe opposé en nous, et c'est une grande chance !


Dernière édition par Loba le Ven 8 Sep - 15:01, édité 1 fois
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 3257
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les ruminations ...

Message par Psycholive le Ven 8 Sep - 14:36

C'est ce qui me fait penser que les raisons sont surtout psychosociales.
Moi j'écris beaucoup aussi, tout ! Je tiens une sorte de journal dans lequel je note et éventuellement "pense par écrit". Je m'en sers pour déposer mes réflexions sur un support, c'est un exercice utile et parfois même agréable.
Wink

Oui Loba, c'est l'une des idées émises pour expliquer les choses, mais du fait de l'origine psychosociologique probable de cette tendance féminine, on occulte un peu la sensibilité masculine; alors quand je dis "on" je fais référence à la société dans son ensemble bien sûr. Le petit garçon est tout aussi préoccupé, mais le contexte agit sur lui d'une manière différente, les parents, le système culturel, etc. N'ont pas le même impact sur lui que sur une petit fille. A mon avis c'est réversible, et ce n'est pas donc pas inné.

Comme dans beaucoup de domaines d'ailleurs, où l'on part du postulat un peu facile que le sexe détermine tel ou tel comportement, telle ou telle personnalité, attitude...
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4876
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Les ruminations ...

Message par Happy67 le Ven 8 Sep - 14:46

@Psycholive a écrit:... Comme dans beaucoup de domaines d'ailleurs, où l'on part du postulat un peu facile que le sexe détermine tel ou tel comportement, telle ou telle personnalité, attitude...

Salut Olive. ça doit être vrai. Je suis convaincu qu'un excès de testostérone entraîne un comportement agressif.
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 3257
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les ruminations ...

Message par Psycholive le Ven 8 Sep - 15:00

Salut Happy,
ce sont des sujets "chauds" en psychologie et en biologie, la part de l'inné, de l'acquis...

La part féminine qui existe chez tous les hommes agit à un niveau ou un autre, et les choses peuvent évoluer. Rien n'est vraiment figé, tout est en mouvement, l'être humain est potentiellement variable, les stéréotypes sont voués à changer, et les influences du milieu aussi. D'ailleurs nous le voyons souvent de nos jours, de nombreuses choses sont remises en question.
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4876
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Les ruminations ...

Message par Happy67 le Ven 8 Sep - 15:01

@Psycholive a écrit:Salut Happy,
ce sont des sujets "chauds" en psychologie et en biologie, la part de l'inné, de l'acquis...

La part féminine qui existe chez tous les hommes agit à un niveau ou un autre, et les choses peuvent évoluer. Rien n'est vraiment figé, tout est en mouvement, l'être humain est potentiellement variable, les stéréotypes sont voués à changer, et les influences du milieu aussi. D'ailleurs nous le voyons souvent de nos jours, de nombreuses choses sont remises en question.

Je me remets souvent en question mais je ne suis pas une chose. Arrow
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 3257
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Les ruminations ...

Message par Psycholive le Ven 8 Sep - 15:09

Oh non Happy, tu es un être humain, un vrai.
Wink

Pour moi se remettre en question c'est la preuve que l'on est doté d'une bonne santé mentale, quand il n'y a plus de remise en question cela devient inquiétant. C'est le mouvement, la vie, pour évoluer il faut se remettre en question.
avatar
Loba
Super Papoteur
Super Papoteur

Messages : 822
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 52
Localisation : Isère

Re: Les ruminations ...

Message par Loba le Ven 8 Sep - 15:12

Il n'y a pas qu'une seule explication, il y en a surement plusieurs qui s’entremêlent. Avec les théories du genre sur lesquelles les gens s’étripent en ce moment, on voit les uns dire que les comportements sont dus soit à la société, soit à la physiologie, mais ça sert à rien de se prendre la tête, c'est forcément les 2, dans des proportions mouvantes selon les cultures, les éducations, la génétique, etc...

En attendant, sans forcément chercher la cause, ça ne veut pas dire que tous les hommes sont des brutes insensibles et les femmes des geignardes au petit soin pour tout le monde.
Il y a forcément un éventail de toutes les configurations.

J'avais fait un long test il y a quelque temps que j'avais trouvé sur un livre dont j'ai oublié le nom mais qui parlait du cerveau masculin et féminin, j'étais à la limite du masculin... Neutral
Depuis j'ai assumé ma virilité ! afro
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4876
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Les ruminations ...

Message par Happy67 le Ven 8 Sep - 15:19

@Loba a écrit:Il  n'y a pas qu'une seule explication, il y en a surement plusieurs qui s’entremêlent. Avec les théories du genre sur lesquelles les gens s’étripent en ce moment, on voit les uns dire que les comportements sont dus soit à la société, soit à la physiologie, mais ça sert à rien de se prendre la tête, c'est forcément les 2, dans des proportions mouvantes selon les cultures, les éducations, la génétique, etc...

En attendant, sans forcément chercher la cause, ça ne veut pas dire que tous les hommes sont des brutes insensibles et les femmes des geignardes au petit soin pour tout le monde.
Il y a forcément un éventail de toutes les configurations.

J'avais fait un long test il y a quelque temps que j'avais trouvé sur un livre dont j'ai oublié le nom mais qui parlait du cerveau masculin et féminin, j'étais à la limite du masculin... Neutral
Depuis j'ai assumé ma virilité ! afro

Tu te laisses pousser la barbe ? Smile
Moi, pour passer inaperçu, j'efface tout signe masculin externe. De toutes façons, je n'aime pas les poils.
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4876
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Les ruminations ...

Message par Happy67 le Ven 8 Sep - 15:30

@Happy67 a écrit:Moi, pour passer inaperçu, j'efface tout signe masculin externe. De toutes façons, je n'aime pas les poils.

Flûte ! Tout le monde est parti... Je dois être rasoir.

Contenu sponsorisé

Re: Les ruminations ...

Message par Contenu sponsorisé

    Sujets similaires

    -

    La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov - 21:34