Papoter de tout

vous voulez discutez de tout et de rien en toute simplicité et en toute convivialité, alors rejoignez nous :)

Derniers sujets

» le post bonjour
par Elia Aujourd'hui à 12:04

» Le travail, ce n'est pas la santé. Surtout à partir de 40 ans.
par Ringo94 Ven 7 Déc - 23:46

» Test ADN pour connaître nos origines
par Ringo94 Ven 7 Déc - 23:43

» Vos séries TV préférées...
par Elia Lun 3 Déc - 0:22

» Que lisez-vous en ce moment ?
par Psycholive Sam 1 Déc - 23:25

» Une journée sans rire est une journée de perdue.
par Happy67 Ven 30 Nov - 0:09

» La psychogénéalogie, quelle famille !
par Psycholive Jeu 29 Nov - 23:25

» Un ti cadeau pour ....
par Elia Dim 25 Nov - 16:00

» Musique pop anglo-saxonne, électronique, trance, new-age…
par Ringo94 Sam 24 Nov - 22:29

» Faut-il avoir peur des psys?
par Psycholive Jeu 22 Nov - 22:40

» Pop/électro entraînante
par Loba Mer 21 Nov - 19:31

» Les joies de l'hiver 2018
par Psycholive Mer 21 Nov - 0:35

» Bébés animaux attendrissants
par Psycholive Mer 21 Nov - 0:31

» Hommes : le compliment qu'ils n'oublieront jamais
par Loba Lun 19 Nov - 20:06

» Les films qui vous ont marqués.
par Ringo94 Dim 18 Nov - 19:10

» Une hôtesse de l'air allaite le bébé affamé
par Psycholive Sam 17 Nov - 23:36

» L’encens est un antidépresseur psychoactif
par Elia Sam 17 Nov - 0:47

» Pour Norma ...
par Loba Jeu 15 Nov - 20:14

» Les fans honorent Stan Lee
par Loba Jeu 15 Nov - 20:10

» le premier « Airbnb » pour hérissons
par Loba Jeu 15 Nov - 20:05

» Patate Brunch
par Sam Jeu 15 Nov - 16:56

» Jeux de mots parfaitement trouvés
par Psycholive Mer 14 Nov - 22:54

» Signes infaillibles que quelqu’un est amoureux de toi
par Psycholive Mer 14 Nov - 22:42

» La police de Dubaï commence à s’entraîner sur des motos volantes
par Loba Mer 14 Nov - 21:37

» Images droles
par Loba Mer 14 Nov - 21:33

» Les façons dont le corps humain pourrait changer sur Mars
par Sam Mer 14 Nov - 18:00

» L'Ouganda dévoile ses reines de beauté albinos
par Sam Mer 14 Nov - 17:51

» Musiques du monde
par Loba Mar 13 Nov - 20:30

» Signes qui montrent que ton corps a besoin de plus de calcium
par Loba Mar 13 Nov - 20:20

» Mangez 5 noix par jour
par Psycholive Lun 12 Nov - 22:33

» Le processus de fabrication d'argent
par Loba Lun 12 Nov - 19:53

» Constructions insolites
par Loba Lun 12 Nov - 19:45

» La colocation
par Loba Lun 12 Nov - 19:44

» Toutes sortes de belles fritures ...
par Sam Lun 12 Nov - 16:51

» Choses vivantes les plus grandes que l’on pouvait trouver sur Terre
par Sam Lun 12 Nov - 16:37

» Offrir et recevoir des cadeaux
par Elia Dim 4 Nov - 15:31

» Norma et Elia : arrêt du tabac
par Norma Jeu 1 Nov - 10:12

» Si c'était à refaire ?
par Psycholive Mer 31 Oct - 23:07

» Manifestations
par Happy67 Lun 29 Oct - 16:56

» Comprendre le vécu subjectif de contact avec un défunt
par Elia Mar 23 Oct - 0:50

Nos partenaires


La dépression et ses conséquences

Partagez
avatar
Loba
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2473
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 53
Localisation : Isère

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Loba le Mar 9 Jan - 23:11

Tu as vraiment de toutes petites doses, Elia. Tu es sure que ça a vraiment de l'effet ?
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4530
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Elia le Mar 9 Jan - 23:28

oui bien sûr  !  depuis tant d'années    le cerveau reconnaît  la molécule
 m'a dit le toubib ..même des miettes    
mais bien sûr on ne commence pas avec des miettes   par contre  
 faut formater le  cerveau au départ
avatar
Loba
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2473
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 53
Localisation : Isère

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Loba le Mer 10 Jan - 19:26

Ah oui ? Je ne savais pas que ça fonctionnait comme ça !

Si ça marche, tant mieux, ça évite de prendre des grosses doses.
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 7168
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 42

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Norma le Mer 10 Jan - 20:11

@Elia a écrit:oui bien sûr  !  depuis tant d'années    le cerveau reconnaît  la molécule
 m'a dit le toubib ..même des miettes    
mais bien sûr on ne commence pas avec des miettes   par contre  
 faut formater le  cerveau au départ
En attendant quand tu veux l arrêter même plusieurs années bah le cerveau veut pas j ai testé


_________________
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4530
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Elia le Mer 10 Jan - 23:33

Norma arrêter   même sur qqs mois  c'est dur
moi je suis passée  de 1/2  par jour à rien   en 3 ans .. avec une baisse tous les 6 mois    le tout extrêmement programmé
les derniers mois je prenais  environ un 8º   par semaine  ...

si seulement je pouvais faire pareil avec la clop ..
mais là fumer une par jour je n'y arrive pas    

on fume ou on fume pas  ..
j'ai eu une amie qui a fumé des années une clop avec son café à midi

moi pas possible car je n'ai pas la clop plaisir mais la clop béquille
donc ça marche pas
enfin là depuis 3 ans j'en suis toujours à 7-8 par jour ..
avatar
Happy67
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 6247
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Happy67 le Mer 10 Jan - 23:39

@Elia a écrit:... j'ai eu une amie qui a fumé des années une clop avec son café à midi  

J'ai failli arrêter le café car ça me donnait mal à l'œil.
Heureusement qu'on m'avait dit qu'il fallait retirer la cuillère de la tasse avant de boire.
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4530
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Elia le Jeu 11 Jan - 0:26

je t'ai connu plus en forme Happy

allez quand même Wink
avatar
Loba
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2473
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 53
Localisation : Isère

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Loba le Jeu 11 Jan - 22:17

@Elia a écrit:

si seulement je pouvais faire pareil avec la clop ..
mais là fumer une par jour je n'y arrive pas    

on fume ou on fume pas  ..
j'ai eu une amie qui a fumé des années une clop avec son café à midi  

moi pas possible   car je n'ai pas la clop plaisir mais la clop béquille  
donc ça marche pas
enfin là depuis 3 ans j'en suis toujours à 7-8 par jour  ..

Je crois aussi qu'il faut tout arrêter, et que même si on arrive à fumer peu, il y aura toujours un moment de stress où on refumera plus.
Avant d’arrêter complètement il y a une quinzaine d'année, j'ai du tenter d’arrêter au moins 7 fois, sans compter les fois où j'ai arrêter pour mes grossesses, car ce n'était pas vraiment une décision réfléchie (d’arrêter de fumer, pas de tomber enceinte !)
J'ai essayé de réduire aussi, et ça n'a jamais tenu bien longtemps !
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4528
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Psycholive le Jeu 11 Jan - 22:54

Je crois plus à la clop béquille qu'à la clop plaisir Elia...

Pour revenir à la dépression, quand rien ne fonctionne, ou ne semble fonctionner, il est peut-être intéressant d'aborder la dimension inconsciente du problème, ce que "l'enfant intérieur" peut révéler ? Moi je suis assez attiré par l'idée que l'impact psychologique et émotionnel inconscient est plus important que l'impact biochimique, le second découlant du premier selon moi, rarement l'inverse.
Mais je ne suis pas psychiatre, c'est juste une idée qui me séduit.
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4530
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Elia le Ven 12 Jan - 0:40

je suis convaincu que la dépression se développe ( comme le cancer ) si le terrain est favorable au départ
on peut hériter de cette prédisposition et ne pas en avoir ( de dépression) si la vie ou/et si le caractère, l'éducation aide à surmonter les obstacles

j'ai commencé à avoir des signes de dépression très jeune donc c'est bien qu'il y avait une prédisposition au départ
ma soeur aînée a des moments de déprime mais si elle fait des choses qui lui plaisent si elle voyage et sort si elle a de l'argent tout de suite ça va

moi ,en voyage , au soleil , avec du fric etc.. ça ne va jamais ..
et si j'ai l'air bien c'est que je fais l'effort de ne pas le montrer de ne pas ennuyer les autres avec

je suis " en représentation " comme si j'étais sur une scène de théâtre -
je me regarde faire l'actrice



avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4528
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Psycholive le Ven 12 Jan - 17:45

Probablement Elia, le "terrain" dépressif atavique doit exister. Comme dans le cas de l'anxiété d'ailleurs. Mais l'influence du contexte est quand même considérable, disons qu'à mon avis il amplifie ou "régule" une tendance naturelle.

Cette sensation d'être "en représentation" me parle Elia, c'est un sujet que j'ai rencontré maintes fois dans mes lectures et ma formation en psychanalyse. On parle de "Faux self", c'est un concept qui évoque la scission entre notre Moi authentique et un ou plusieurs "rôles" que nous endossons selon les circonstances. Carl Jung lui parlait de "Persona" pour évoquer cela.

C'est assez fréquent je crois, les causes peuvent être multiples et variées, à priori cela peut venir de notre enfance, de nos relations avec nos proches. Et c'est vrai que lorsque l'on ne se sent pas vraiment en adéquation avec son être profond, cela peut générer du manque de confiance en soi, de l'anxiété, et qui dit anxiété et manque de confiance en soi peut dire déprime, voire dépression.
Mais bon, si les choses étaient aussi faciles à définir ça se saurait !

La psychanalyse a théorisé certaines choses mais est-on certain du bien fondé de ces idées ? Encore une fois, quelle est la part de responsabilité du contexte ? Du vécu ?
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4530
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Elia le Ven 12 Jan - 17:51

je suis convaincue que chez moi il y a les 2

une prédisposition génétique puisque en une semaine de prise d'AD - donc de chimie - je vais bpc mieux

mais mon éducation mon contexte familial et mon vécu on mis une tonne d'engrais sur ça ..
avatar
Loba
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2473
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 53
Localisation : Isère

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Loba le Ven 12 Jan - 18:02

Je suis sure que dans la plupart des cas, il y a plusieurs facteurs qui s’entremêlent, d'où la difficulté du diagnostic.

je me demande si c'est le fait de se sentir en représentation qui entraîne un mal-être et de la dépression, ou à l'inverse, la depression qui fait qu'on se met en représentation.

en tout cas je suis convaincue que les 2 sont liés !
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4528
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Psycholive le Ven 12 Jan - 18:06

Selon moi c'est clairement une combinaison des deux tu sais...

En matière de difficultés psychologiques (de troubles) il y a forcément un effet "amalgame" entre les gènes et le contexte. Probablement que l'on peut naître avec une tendance à la dépression, mais dans un contexte très étayant, aimant et sécurisant, je pense que la probabilité que cela ne devienne trop important est faible.
Même si cela peut se révéler plus tard, à l'occasion d'un choc émotionnel par exemple, un deuil... Je crois qu'il faut être prudent, en tous cas moi je le suis, et je ne m'avancerai pas à affirmer quoi que ce soit en la matière. D'ailleurs, qui le peut ? Les neurotransmetteurs sont peut-être tout aussi soumis à des causes subliminales qui nous échappent encore. Aujourd'hui on évoque beaucoup le "transgénérationnel", pourquoi pas ?

Au moins la recherche en psychopathologie avance, explore des pistes...
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4530
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Elia le Ven 12 Jan - 18:35

@Loba a écrit:Je suis sure que dans la plupart des cas, il y a plusieurs facteurs qui s’entremêlent, d'où la difficulté du diagnostic.

je me demande si c'est le fait

1   de se sentir en représentation qui entraîne un mal-être et de la dépression,
ou à l'inverse,
2  la dépression qui fait qu'on se met en représentation.

en tout cas je suis convaincue que les 2 sont liés !

Bonne question  !   scratch je me permets d emettre nº1 et nº 2 ds ton message  

je me vois comme alternativement dans l'une ou l'autre situation qui s'enchaînent

par exemple hier soir je suis sortie  ( je me suis à la fois botté les fesses  ) et à la fois j'avais envie de faire l'effort de voir d'autres gens

sur place j'étais en représentation totale  
( comme quand je faisais cours qui faisait dire à mes élèves que j'avais la pêche , qu'on voyait que j'adorais mon boulot  la matière enseignée   mais moi je savais que c'était une façade , une  sorte de jeu  défi  aussi et puis l'obligation hein - alimentaire  mon cher Watson, alimentaire !!  ..)

j'ai participé hier  au débat avec des idées   mais au fond  je jouais le jeu  ..et ça ça me déprime  nº 2  mais je sais aussi que c'est parce que je suis mal que je me mets en mode théâtre ..nº 1


mais j'ai pensé à Dosette aussi et notre sujet : " J'aime pas les blancs "  
j'ai fait l'exercice :
quand personne ne disait rien .. même si j'avais des questions des comm .. de ne rien dire d'attendre ...

en rentrant j'étais contente d'avoir fait l'effort mais   triste tout de même de me dire que je n'y suis pas allée spontanément  que ce fut un effort  

pourquoi je ne suis pas comme tout le monde ?? Crying or Very sad
Juste là contente et c'est tout ?? scratch


de toute manière tout est un effort  .. me lever le matin c'est terrible
avatar
Loba
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2473
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 53
Localisation : Isère

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Loba le Ven 12 Jan - 18:47

Alors ça m'inspire une autre question : est-ce que tu es vraiment en représentation (c'est à dire que ce que tu as à l'intérieur est différent de ce qui se voit à l'extérieur) ou est-ce que tu as l'impression d'être en représentation (ce qui voudrait dire que tu ressent un décalage, mais ce que tu montre reste toi, au moins partiellement) ?

Il y a plusieurs façon aussi d'être en représentation. Ca m'est aussi arrivée quand j'étais dans un endroit où je ne trouvais pas ma place, et là très clairement j'ai arrété d'y aller, parce que ça ne m'apportait rien.
Mais aussi parfois, je fais le clown, et je suis aussi vraiment en représentation, c'est à dire que j'affiche de façon exagérée une seule facette de moi (souvent au boulot). C'est peut-être aussi ce que tu faisais dans ta salle de classe. Ca, ça ne me met pas du tout mal à l'aise, j'ai le choix de montrer la facette que je veux quand je veux, c'est ma liberté et je la prends.

Dans le deuxième cas, je suis en congruence, ce qui n'est pas le cas du 1er cas. Ca fait une grosse différence.

ce qui pose problème, ce n'est pas forcément de ne pas tout montrer de soi, c'est peut-être juste d'être mal à l'aise.
Le problème est surtout quand on est mal à l'aise partout. C'est peut-être là dessus qu'il faut travailler : mieux s'adapter à l'environnement.
Mais ça ne veux pas dire qu'il faut accepter toutes les situations. On a quand même le droit de choisir là où on veut aller.
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4530
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Elia le Ven 12 Jan - 23:25

je cogite car c'est très intéressant je ne voyais pas ça comme ça scratch

je réfléchis
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4530
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Elia le Sam 13 Jan - 22:15

ça serait plutôt ça .
ou est-ce que tu as l'impression d'être en représentation (ce qui voudrait dire que tu ressens un décalage, mais ce que tu montre reste toi, au moins partiellement) ?

oui ce que je montre de moi fait partie de moi mais je me force.. de plus..
ça me fatigue en fait d'être comme les autres ..ou comme avant
je suis sympa et communicative par expérience , savoir faire, mais au fond je n'y crois plus bcp

trop de déceptions sûrement ... l'idée que chaque fois que je me suis montrée sympa arrangeante ou entreprenante pour faire bouger les choses j'ai été trop exploitée ..
je fais les choses sans y croire au fond juste mon de voir d'être humain



avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4530
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Elia le Sam 13 Jan - 23:43

en tous cas en voilà qui ne doivent pas avoir de dépression  

micro trottoir 1986

avatar
Loba
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2473
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 53
Localisation : Isère

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Loba le Dim 14 Jan - 11:30

@Elia a écrit:ça serait plutôt ça .
ou est-ce que tu as l'impression d'être en représentation (ce qui voudrait dire que tu ressens un décalage, mais ce que tu montre reste toi, au moins partiellement) ?

oui ce que je montre de moi   fait partie de moi mais je me force.. de plus..
ça me fatigue  en fait d'être comme les autres ..ou comme avant
je   suis sympa et communicative par expérience , savoir faire,  mais au fond je n'y crois plus bcp

trop de déceptions sûrement ... l'idée que chaque fois que je me suis montrée  sympa arrangeante ou entreprenante  pour faire bouger les choses   j'ai été trop exploitée  ..
je fais les choses sans y croire au fond  juste mon de voir d'être humain




Je me sens en représentation quand je dois animer une formation, par exemple, ou quand je relève le moral de mes collègues dans la salle de pause en disant des conneries. mais en fait, c'est pas forcément juste un sentiment, je suis en représentation. Peut-être qu'à cet instant, je me force parce que j'aurais envie d'être tranquille dans mon coin, car se mettre en représentation c'est toujours un peu se mettre en danger, mais je vais chercher une partie de moi qui est capable de faire ça, et l'autre partie je la laisse de coté pour plus tard. Je ne sais pas si c'est vraiment un décallage, car ce n'est pas ce que j'ai ressenti, mais c'est quand même qu'une partie de moi qui est visible à ce moment.

Par contre, pour donner un exemple, je suis allée récemment à une réunion pour une asso, mais c'était pas très accueillant, chacun était dans son coin, ceux qui se connaissaient se parlaient et ceux qui ne connaissaient personne comme moi étaient tous seuls, je n'étais pas à l'aise. J'aurais pu faire un effort mais je n'avais pas envie, et pas vraiment de motivation, je n'y suis pas retournée. Donc là je ne me suis pas mise en représentation.

Pourquoi essayer d'être comme les autres, ou être comme avant ? tu n'es pas comme les autres et tu n'es pas comme avant !
Est-ce que tu serais vraiment désagréable si tu étais la "toi" de maintenant ?

Est-ce qu'il n'est pas possible d'intégrer tes déceptions et de faire en fonction, selon ton éthique et selon ce que tu pense devoir faire de ton devoir d'humain ? (C'est normal dans une vie d'avoir été déçue, exploitée, c'est le prix à payer pour être une personne gentille. C'est aussi mon cas mais je l'assume, pour rien au monde je regrette d'avoir été gentille. Par contre effectivement, on ne me mène plus en bateau... ça c'est la moi de maintenant. Mais je suis toujours gentille.)

Tu dis que tu est sympa un peu par habitude sans vraiment y croire, mais est-ce que tu ne crois pas que tu es foncièrement sympa, ou que c'est ce qu'il faut faire ?

Est-ce que ce n'est pas juste une difficulté à définir comment tu es vraiment maintenant, ce qui forcément crée un décalage puisque tu ne le sais pas ?

Peut-être que se poser pour se dire : "voilà, je suis comme ça, mon expérience c'est ça, et avec tout ça, voilà comment je veux être et je vais le faire", ça peux te recentrer ?

Ce ne sont que des questions bien sur, ça ne présume pas de la réponse, et ce n'est pas du tout un jugement de ma part également. C'est juste ce que ça m'inspire.



avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4530
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Elia le Dim 14 Jan - 11:53

tu vois juste et poses les bonnes questions

Est-ce que ce n'est pas juste une difficulté à définir comment tu es vraiment maintenant, ce qui forcément crée un décalage puisque tu ne le sais pas ?


oui faut que je travaille là dessus voir quel est mon moi actuel

je vais voir ma sophro psycho le 23 je vais parler de ça

ton exemple de la réunion où tu ne t'es pas forcée est intéressant tu t'es sentie plus toi en bien ?


dommage que tu habites loin car parler avec toi est constructif !!
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4528
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Psycholive le Dim 14 Jan - 12:50

Le micro-trottoir, excellent !

Tu évoques là un thème essentiel Loba : l'authenticité du "soi". Et comment nous devons "adapter" ce soi en société pour vivre.

Certaines de tes réflexions m'ont rappelé ma propre expérience, cette époque où j'étais "trop gentil" selon les dires de mes connaissances. En fait je cherchais surtout l'approbation des autres, leur aval, et quand j'ai compris cela j'ai beaucoup progressé. Le manque de confiance en soi, notamment, contribue à adopter une telle attitude, la peur du conflit aussi...

Le mot clef selon moi c'est "adaptation" ; je pense que quand on est soi, réellement soi, au plus près de ses appétences et de ses idées, il faut quand même faire preuve d'une certaine capacité d'adaptation, parce que la vie en société l'exige bien sûr. Mais même dans ce cas c'est épanouissant je crois, car on peut être soi tout en respectant son élan naturel vers autrui. Je crois que le danger vient quand on est trop éloigné de soi, quand on est en représentation constante. J'ai beaucoup aimé tes réflexions Loba, c'est très intéressant !
Smile
Oui échanger avec Loba c'est vraiment constructif !
Mais c'est le cas avec vous tous mes amis, et je suis sincère.

A mon avis il existe un "soi" qui est accessible, et duquel nous nous éloignons quand nous voulons absolument adhérer à des choses qui ne nous aident pas à trouver l'équilibre, avec les autres et surtout soi-même.
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4530
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Elia le Dim 14 Jan - 13:45

oui .. à trop faire le grand écart entre
ce que l'on est
et ce que l'on essaie d'être pour plaire

on finit par se casser la figure Wink
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4528
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Psycholive le Dim 14 Jan - 14:30

Oui Elia. Jung parlait de "persona" pour désigner cette mise en représentation de nous-même. Il évoquait aussi notre "part d'ombre", cette part de nous-même que nous n'assumons pas toujours. En fait c'est très compliqué, bien plus compliqué que cela, et mon exposé, aussi joli soit-il, est réducteur, forcément.

La dépression c'est quand même aussi biologique que psychologique, existe t-il des familles de dépressifs comme il existe des familles de diabétiques ? L'éternelle question de l'inné et de l'acquis...
Quand une personne cherche les causes de sa dépression, il arrive qu'elle les trouve dans un récit familial qui, pour elle, est à l'origine de son trouble. C'est ce que l'on appelle le "transgénérationnel". Mais encore une fois, cela soulève la question de l'inné et de l'acquis.
C'est compliqué tout ça, vraiment.


Je lis beaucoup sur tous ces sujets, mais il m'arrive de restituer des choses que je ne comprends pas, et par là-même de dire des "bêtises" ! Dans ce domaine je dois me remettre en question constamment, en psychologie on croit comprendre quelque chose alors qu'en réalité c'est toujours un concept à creuser, à travailler, à méditer...
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4530
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Elia le Dim 14 Jan - 16:07

ah oui l'inné et l'acquis scratch

tiens ça fait un nouveau sujet intéressant ça

l'ouverture d'esprit est une qualité .. entre les remises en question , l'évolution , l'acquisition de nouvelles connaissances c'est du boulot mais c'est ça aussi qui fait qu'on n'est pas coincé dans un système de pensée et donc TOUT à ton honneur Psycholive !

Contenu sponsorisé

Re: La dépression et ses conséquences

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 11 Déc - 14:39