Papoter de tout

vous voulez discutez de tout et de rien en toute simplicité et en toute convivialité, alors rejoignez nous :)

Derniers sujets

» Signes qui montrent que ton corps a besoin de plus de calcium
par Elia Aujourd'hui à 0:51

» le post bonjour
par Elia Aujourd'hui à 0:42

» Musiques du monde
par Elia Aujourd'hui à 0:27

» Mangez 5 noix par jour
par Psycholive Hier à 22:33

» Pop/électro entraînante
par Loba Hier à 20:08

» Le processus de fabrication d'argent
par Loba Hier à 19:53

» Signes infaillibles que quelqu’un est amoureux de toi
par Loba Hier à 19:48

» Constructions insolites
par Loba Hier à 19:45

» La colocation
par Loba Hier à 19:44

» Une journée sans rire est une journée de perdue.
par Elia Hier à 17:58

» Musique pop anglo-saxonne, électronique, trance, new-age…
par Elia Hier à 17:25

» Toutes sortes de belles fritures ...
par Sam Hier à 16:51

» Choses vivantes les plus grandes que l’on pouvait trouver sur Terre
par Sam Hier à 16:37

» La psychogénéalogie, quelle famille !
par Psycholive Hier à 15:20

» Faut-il avoir peur des psys?
par Psycholive Dim 11 Nov - 22:56

» Test ADN pour connaître nos origines
par Elia Dim 11 Nov - 22:25

» Les films qui vous ont marqués.
par Ringo94 Dim 11 Nov - 21:54

» Offrir et recevoir des cadeaux
par Elia Dim 4 Nov - 15:31

» Norma et Elia : arrêt du tabac
par Norma Jeu 1 Nov - 10:12

» Si c'était à refaire ?
par Psycholive Mer 31 Oct - 23:07

» Un ti cadeau pour ....
par Loba Lun 29 Oct - 18:23

» Manifestations
par Happy67 Lun 29 Oct - 16:56

» Vos séries TV préférées...
par Loba Ven 26 Oct - 19:53

» Comprendre le vécu subjectif de contact avec un défunt
par Elia Mar 23 Oct - 0:50

» Qu’est ce qu’une NDE ou mort imminente ?
par Elia Mar 23 Oct - 0:48

» Rencontrer notre ombre
par Psycholive Lun 22 Oct - 21:27

» Pour elles...
par Loba Mar 9 Oct - 15:59

» Le travail, ce n'est pas la santé. Surtout à partir de 40 ans.
par Elia Sam 6 Oct - 15:05

» La médiumnité
par Elia Dim 30 Sep - 12:45

» le post bonjour
par Psycholive Mer 26 Sep - 17:57

» Les anxieux qui cogitent tout le temps sont en réalité des génies
par Loba Ven 21 Sep - 18:35

» Voyager !
par Ringo94 Dim 16 Sep - 23:04

» La chérophobie est la peur du bonheur
par Elia Sam 15 Sep - 15:40

» J'aime dormir ...
par Ringo94 Sam 15 Sep - 1:06

» Le ventre qui pense, et panse !
par Happy67 Mer 12 Sep - 0:41

» Jain et son style
par Psycholive Dim 9 Sep - 14:58

» You know what ? I'm HAPPY
par Loba Mer 5 Sep - 19:13

» Le principe de réalité
par Psycholive Dim 2 Sep - 12:14

» L'Hypnose musicale
par Elia Lun 27 Aoû - 12:17

» Anniversaire Loba
par Loba Dim 26 Aoû - 14:35

Nos partenaires


Se diagnostiquer pour se réparer

Partagez
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4465
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Elia le Dim 18 Fév - 22:24



POUR PAS FLOODER LE SUJET OÙ  cette discussion a commencé ..
je mets nos posts ici  

----------------
@Ringo94 a écrit:Elia,
Je suis rassuré. Je croyais que tu me prenais pour un anti-américaniste primaire.

@Elia a écrit:tu vois ..Ringo exemple en lien avec le sujet sur soi en mieux  
tu as lu ce que j'ai écrit en fonction de toi  et pas ce que je disais

tu t'es cru immédiatement visé  .. pourquoi tu réagis comme ça ???? scratch

c'est pour ça que tu crois que les autres passent leur temps à penser qq chose sur toi , à te juger,  à te critiquer  ..et que tu en souffres

faut que tu travailles sur ce point important :
pourquoi tu te sens aussi  visible ?  en 1º ligne ?  
autant l'objet des regards? aussi important pour les autres ? scratch


avancer là dessus ça  me semble être un point de départ à un aller mieux Wink
-------

@Ringo94 a écrit:
Oui je me sentais un peu visé et pourquoi ? Parce que pendant 50 ans ma famille a passé son temps à me critiquer et me traiter comme un vilain petit canard Mad


@Elia a écrit:ah bah voilà c'est par là qu'il faut commencer  à travailler pour te libérer de cette sensation  !

=) savoir tu n'es plus un enfant qui dépend de sa famille ( famille que l'on peut recadrer , remettre à sa place  en adulte)
=)  savoir que le monde - vaste ,  complexe et varié  etc. -  ne se réduit  pas à ta famille
et n'est pas comme ta famille  heureusement ..

revoir l'histoire du vilain petit canard  Ringo  relire la fin surtout  Wink

@Loba a écrit:
@Ringo94 a écrit:
Oui je me sentais un peu visé et pourquoi ? Parce que pendant 50 ans ma famille a passé son temps à me critiquer et me traiter comme un vilain petit canard Mad

Si tu connais la raison, c'est déjà une grosse partie de la solution... à condition de ne pas s’arrêter à cette raison.

Connaitre la raison d'un problème, ce n'est jamais une fin en soi, quelque soit le domaine. C'est juste un premier pas pour trouver une solution.
Même dans le domaine technique, le diagnostic vient avant la réparation.

Alors que dans ton cas, tu fais le diagnostic, et cela semble te donner une raison pour ne pas chercher à débuter la maintenance !

C'est quelque chose que je vois très souvent, es personnes qui disent : j'ai ce problème, c'est parce qu'il m'est arrivé ça. Et ça s’arrête là ! comme si ce n'était pas une raison qu'ils cherchaient, mais une excuse !

Alors que ce n'est que le début : maintenant qu'on sait pourquoi, il faut chercher la solution.

Maintenant, tu devrais te dire : je me sens visé, je sais pourquoi, et cette raison me démontre justement que, en fait, je ne suis pas visé !
Donc si je ne suis pas visé, je dois m'en tenir à ça, et me le répéter chaque fois que mon cerveau reptilien, celui dans lequel s'est imprimé des traumatismes du passé, me dit le contraire.

-----------------
avatar
Loba
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2430
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 53
Localisation : Isère

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Loba le Dim 18 Fév - 22:30

Merci ! ça fait un titre sympa, on pourrait peut-être écrire un livre !
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4465
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Elia le Dim 18 Fév - 22:36

oui !!

bon faut que Olive arrête de se reposer et passe .. on a besoin de ses lumières
sur le sujet

OOOLIIIIIIVE .. tu dors ??
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4465
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Elia le Lun 19 Fév - 12:19

prende conscience de ses erreurs  de ses faiblesses   c'est la moitié du chemin de faite

de même  que par exemple prendre conscience que l'autre est un manipulateur pervers narcissique  ça enlève un poids énorme  on ne culpabilise plus on retourne   son énergie à s'éloigner de l'autre

la lecture  du livre de MF Hirigoyen "Le harcèlement moral"  sur le sujet fut une révélation  qui nous a conduites  ma soeur aînée et moi à  se rebeller et aller jusqu'au tribunal contre notre autre soeur

Des fois   une simple phrase dite par qq'un même  sans volonté d'aider peut nous éclairer

Qqs phrases dites par ma sophro   ont étés des déclencheurs comme celle -ci
Les gens ne vous agressent pas vous , ils parlent de leur souffrance


ça permet le diagnostic  et de retourner le problème ..
Après il faut réparer donc travailler sur soi :


pourquoi je prends tout comme si cela m'était adressé ?
pourquoi je suis si susceptible ?
la 2º étape est plus longue car c'est de nous qu'il est question  
mais   le mécanisme est enclenché  et donc on va vers un mieux

C'est comme brutalement voir son image ds un miroir
c'est fondamental de se découvrir mais si on en reste là et si on se lamente sur le constat on avance pas
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4486
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Psycholive le Lun 19 Fév - 17:15

@Elia a écrit:oui !!

bon faut que Olive arrête de se reposer et passe .. on a besoin de ses lumières
sur le sujet  

OOOLIIIIIIVE   .. tu dors ??  

Hé non hé ! Je jouais les guides !

Merci Elia, je suis flatté que tu me considères comme étant plutôt éclairé sur ces sujets. Wink

Se diagnostiquer pour se réparer, oui, et parfois il est absolument nécessaire de le faire avec l'aide d'un(e) psy. Quand on prend conscience de ce qui émane de nous, par exemple dans le cas de la projection, on progresse forcément, parce que l'on réalise que notre souffrance n'est pas admise, mais niée. Il est difficile de se diagnostiquer, parce que l'on est "pris" dans son propre fonctionnement psychique, et sans points de comparaison "extérieurs" l'affaire n'est pas simple, sans parler des "résistances".

Pour se réparer il faut pouvoir évaluer où sont nos blocages, par exemple des difficultés sociales ou des angoisses dont l'origine n'est pas connue. Le fait de réaliser que l'on fonctionne selon tel ou tel schéma mental permet de mieux déceler des solutions, cela paraît évident, mais ça ne l'est pas quand on ne fait pas un véritable travail d'investigation psychologique sur soi selon moi.

Je crois que l'on se répare véritablement quand un certain nombre de problématiques ont été identifiées et abordées, pas forcément traitées, dépassées, mais abordées. Le fait de prendre conscience que l'on fonctionne selon un schéma qui nous nuit, induit une processus de pensée déjà orienté vers la ou les solutions, puisque quelque chose s'est révélé à nous. Ce n'est pas toujours suffisant, mais c'est la première marche vers le changement.

C'est exactement ça Elia ! Se poser des questions auxquelles on a pas de réponse immédiate, mais qui vont enclencher un processus d'analyse orienté vers soi, vers ce qui a besoin d'être mis à jour. Après, bien des méthodes peuvent s'avérer utiles, mais il faut dores et déjà commencer par repérer ce qui provoque le malaise, et pour moi le premier réflexe c'est la effectivement la question.
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4465
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Elia le Lun 19 Fév - 17:47

ou alors faut toucher le fond du fond pour avoir l'instinct de survie de remonter
et là on cherche de l'aide et on l'accepte ..
si on ne cherche pas à aller mieux c'est qu'au fond on se plaît ds cet état connu et on accepte de souffrir plutôt que de bouger ..
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4486
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Psycholive le Lun 19 Fév - 18:01

C'est tout le problème Elia, dans le cas d'une dépression sévère par exemple, la personne est effectivement bien au fond mais sans étayage extérieur elle risque de ne pas pouvoir remonter. La "perche" que l'on doit lui tendre, mais parfois elle prend effectivement conscience que la situation est trop dramatique pour continuer ainsi...

Ta dernière phrase décrit ce que l'on appelle une résistance Elia, c'est à dire des bénéfices plus ou moins conscients qui maintiennent la personne dans un état difficile à changer parce que, quelque part, cet état correspond à un état connu par le psychisme et qui comporte une facette rassurante. Une compensation aussi, parce que c'est quelque chose qui s'est mis en place il y a longtemps et qui est incrusté. Je ne veux pas jouer les psychanalyste, mais ce processus inconscient est pour moi la cause de nombreuses stagnations.
avatar
Loba
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2430
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 53
Localisation : Isère

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Loba le Lun 19 Fév - 19:20

C'est vrai, décider de changer, c'est aussi quelque part se mettre en danger, et c'est pour ça que cela est plus difficile. On a peur de l'inconnu, et du futur moi qu'on peut devenir, et qu'on ne connais pas, alors que le moi actuel, avec ses faiblesses est bien connu et rassurant.

Mais ce que tu dis est vrai aussi, Elia, parfois il suffit d'un mot pour entraîner un déclic, si on est prêt, si le mot arrive au bon moment !
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 7160
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 42

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Norma le Lun 19 Fév - 19:26

@Elia a écrit:
si on ne cherche pas à aller mieux c'est qu'au fond  on se plaît ds cet état  connu et on accepte de souffrir plutôt que de bouger ..

je ne pense pas comme toi, quand tu fais une bonne dépression, tu n'arrives pas à sortir de ton cercle vicieux, combien de fois je me disais, allez demain, tu vas aller mieux et tu vas bouger, et le lendemain rien à faire, la dépression est plus forte, tu n'as qu'une envie c'est que tout redevienne comme avant, mais la force te manque au début, mais faut du temps,



_________________
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 7160
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 42

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Norma le Lun 19 Fév - 19:31

@Loba a écrit:C'est vrai, décider de changer, c'est aussi quelque part se mettre en danger, et c'est pour ça que cela est plus difficile. On a peur de l'inconnu, et du futur moi qu'on peut devenir, et qu'on ne connais pas, alors que le moi actuel, avec ses faiblesses est bien connu et rassurant.

Mais ce que tu dis est vrai aussi, Elia, parfois il suffit d'un mot pour entraîner un déclic, si on est prêt, si le mot arrive au bon moment !

j'ai voulu tant de fois quitter le père de mon fils et j'avançais d'un pas reculais de deux, je n'avais connu que lui, je n'arrivais pas à voir l'avenir sans lui, pour moi y avait rien après ça, pourtant je l'aimais plus, mais j'avais la peur de l'inconnu, il m'a suffit d'un déclic, pour ça j'ai eu l'aide d'une amie qui m'a aidée à voir plus loin que l'inconnue

aujourd'hui je suis ravie d'avoir fait le pas à cette époque, et aujourd'hui je peux voir qu'il y avait de l'avenir pour moi


_________________
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4486
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Psycholive le Lun 19 Fév - 22:56

Tu as exprimé la chose la plus importante selon moi Norma :"J'avais peur de l'inconnu."
Pour moi c'est vraiment la clef d'un changement, d'une prise de conscience. Réaliser que cette peur n'est en fait qu'un effort à fournir pour redevenir soi, se débarrasser de ces angoisses existentielles qui finalement nous limitaient. Il me semble que c'est ainsi que nous avançons.

En tous cas c'est vraiment bien que tu aies pu le faire Norma, visiblement cela t'a vraiment aidé.
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 7160
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 42

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Norma le Mar 20 Fév - 8:07

olive


_________________
avatar
Loba
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2430
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 53
Localisation : Isère

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Loba le Mar 20 Fév - 20:34

La peur de l'inconnu, on y est confronté souvent dans sa vie. Mais en fait cela n'est qu'une peur, parmi toutes les autres que nous avons. On peut la dépasser quand la motivation est assez forte !
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4486
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Psycholive le Mer 21 Fév - 16:49

Bien sûr Loba, ces peurs sont limitantes et surtout infondées. Enfin, la plupart du temps, parce que nos peurs nous les façonnons en fonction d'idées issues de notre vécu, de nos expériences... Et bien sûr là je ne parle pas des peurs "ataviques" (un mot qu'Elia aime bien je crois Wink ), ces peurs innées non, je parle de ces peurs presque irrationnelles, ou du moins largement dictées par notre parcours.
avatar
Ringo94
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1054
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 58

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Ringo94 le Lun 26 Fév - 21:32

@Loba a écrit:La peur de l'inconnu, on y est confronté souvent dans sa vie. Mais en fait cela n'est qu'une peur, parmi toutes les autres que nous avons. On peut la dépasser quand la motivation est assez forte !

C'est sans doute là où je suis le plus déstabilisé. J'ai l'impression de perdre mes repères surtout si j'arrive dans un groupe déjà constitué où les membres se connaissent bien. Chez moi, ça passe ou ça casse (surtout si je sens une des personnes qui me pose un problème, parfois ça gâche le bon côté des choses)
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4465
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Elia le Lun 26 Fév - 23:48

C'est quoi pour toi une personne qui te pose un problème ??
avatar
Ringo94
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1054
Date d'inscription : 14/07/2017
Age : 58

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Ringo94 le Mer 28 Fév - 21:26

@Elia a écrit:C'est quoi pour toi une personne qui te pose un problème ??

Je me demande parfois si ça n'est pas moi. En effet si il y a une personne qui a beaucoup de personnalité, qui a du caractère ou bien qui me parait antipathique, j'ai l'impression que je perds un peu pied (ou bien si il y a une personne qui n'est pas sincère je le sens un peu).
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4486
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Psycholive le Mer 28 Fév - 22:43

Cela fait probablement écho à quelque chose, de mon côté j'ai pu identifier cela quand j'ai commencé à "explorer" ma personnalité, entamer mon introspection. Ce que nous renvoie les autres nous renvoie aussi à nos propres difficultés passées, plus ou moins tenaces en nous. Le fait d'envisager que cela puisse venir de sa propre perception est selon moi un grand avantage, parce que cela nous aide à commencer par le "bon bout", à savoir notre propre traitement des relations.

C'est un point de vue personnel, mais je pense que c'est assez judicieux. Wink
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4465
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Elia le Mer 28 Fév - 23:25

@Psycholive a écrit: Ce que nous renvoie les autres nous renvoie aussi à nos propres difficultés passées, plus ou moins tenaces en nous. Le fait d'envisager que cela puisse venir de sa propre perception est selon moi un grand avantage, parce que cela nous aide à commencer par le "bon bout", à savoir notre propre traitement des relations.


En effet seule une prise de conscience personnelle peut enclencher un processus vers un mieux être
les autres peuvent des fois envoyer des signaux mais si on les reçoit sans que ça fasse tilt .. ça ne sert pas à grand chose

D'où l'importance de parler, de formuler chez un psychologue ou psy qui nous aide à dire les choses soi même et c'est quand on les formule soi même - ne serait-ce que sous forme de question- que le travail commence sur soi ..
Il faut que ça sorte de nous

Si les autres ou le psy dit : tu es - vous êtes- trop comme ça ...
ça ne sert pas bcp
mais si on dit : est-ce que je ne serais pas trop comme ça peut-être ??
scratch
là la prise de conscience se fait Wink

C'est difficile mais c'est comme enlever un couteau d'une plaie ..ça fait mal
mais le travail de cicatrisation ne se fait qu'après avoir enlevé le couteau

Encore faut-il avoir envie d'aller mieux ...
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4486
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Psycholive le Mer 28 Fév - 23:50

Oui c'est un peu ça Elia... Wink

C'est un peu l'art de regarder en soi pour en extraire des moyens de progression. Moi ça m'a beaucoup aidé quand j'étais perdu, que je n'avais plus vraiment de repère concernant ma personnalité, ma vie, ces principes m'ont sorti d'un flou. Plus tard j'ai compris que tout ce qui m'affectait affectait d'abord mon expérience, donc mon propre vécu subjectif.

En gros quand je réagissais négativement c'est d'abord parce que je réactivais quelque chose de douloureux en moi, et pas forcément parce que c'était justifié.

Oui avoir envie d'aller mieux, et quelquefois c'est la personne elle-même qui se bloque de manière inconsciente, il existe des "mécanismes de défense" qui empêchent d'aller mieux, d'où l'intérêt de les identifier pour les lever. Parfois un travail auprès d'un bon psy peut suffire, c'est vrai.
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 7160
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 42

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Norma le Jeu 1 Mar - 16:29

l'hypnose est aussi une bonne méthode pour débloquer l'inconscient je pense


_________________
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4486
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Psycholive le Jeu 1 Mar - 16:50

Oui, et ce qui étonnant avec l'hypnose c'est qu'elle est désormais utilisée en chirurgie ! A la base ce n'était pas vraiment sa fonction mais il s'est avéré qu'elle était aussi efficace qu'une anesthésie.

L'hypnose est un état modifié de conscience, donc je pense que cela nous rapproche de l'inconscient, en nous mettant en contact direct avec nos blocages ou nos émotions enfouies... Cela dit je ne sais pas dans quelle mesure, jusqu'où l'hypnose peut "puiser" dans l'inconscient.
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 7160
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 42

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Norma le Jeu 1 Mar - 16:57

si je dois me tourner vers une méthode c'est l'hypnose, et après l'avoir utilisée, elle vous aide beaucoup, l'inconscient prend des mécanismes qu'il faut juste modifier, et l'hypnose nous y aide, c'est comme quand on apprend à conduire, à force on passe les vitesses sans meme y penser, car notre inconscient en a prit le mécanisme


_________________
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4486
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 50
Localisation : Avignon

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Psycholive le Jeu 1 Mar - 21:48

Tu vois le fait de prendre conscience que l'on doit effectuer une introspection peut être vraiment utile. Avec l'hypnose on peut "toucher" nos soucis si je puis dire ! En sophrologie aussi il y a des choses intéressantes pour explorer notre inconscient...
avatar
Elia
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 4465
Date d'inscription : 30/03/2017
Localisation : Entre terre et soleil

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Elia le Jeu 1 Mar - 23:17

j'aimerais bien essayer mais faut trouver le bon Hypnotiseur ...

la sophrologie ..ça ne marche pas avec moi du tout

la relaxation du corps oui mais l'esprit rien du tout ça bouillonne tout le temps

Contenu sponsorisé

Re: Se diagnostiquer pour se réparer

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 13 Nov - 17:04