Papoter de tout

vous voulez discutez de tout et de rien en toute simplicité et en toute convivialité, alors rejoignez nous :)

Derniers sujets

» Les citations...
par Happy67 Aujourd'hui à 1:05

» le post bonjour
par Psycholive Hier à 23:30

» ça y est ! Je m'y suis mis...
par Happy67 Mer 21 Juin - 3:57

» Happy anniv, Toasty !
par Toasty Mar 20 Juin - 14:40

» Une journée sans rire est une journée de perdue.
par Happy67 Dim 18 Juin - 22:39

» You know what ? I'm HAPPY
par Psycholive Ven 16 Juin - 23:51

» La dépression..
par Norma Mar 13 Juin - 17:49

» L'herbe est toujours plus verte...
par Happy67 Mar 13 Juin - 0:02

» La solitude..........Un poids ou une liberté méconnue ?
par Elia Lun 12 Juin - 12:34

» Test : Quels sont les 5 mots qui vous décrivent le mieux ?
par Happy67 Lun 12 Juin - 1:04

» Le ramadan
par Elia Dim 11 Juin - 17:43

» Musique pop anglo-saxonne, électronique, trance, new-age…
par Happy67 Dim 11 Juin - 3:23

» Pratiquez cette ancienne technique d’auto-guérison 10 minutes par jour pour améliorer votre santé
par Elia Ven 9 Juin - 19:06

» pourquoi ......?
par Elia Jeu 8 Juin - 16:34

» Du nouveau sur nos entrailles
par Psycholive Mer 7 Juin - 18:51

» vidéo en humour
par Psycholive Dim 4 Juin - 23:02

» Wouaaaah ! Quel talent !
par Psycholive Dim 4 Juin - 15:15

» Les films qui vous ont marqués.
par Happy67 Sam 3 Juin - 1:03

» moi c'est les jeux de société
par Elia Ven 2 Juin - 21:52

» Le culte du livre
par Elia Ven 2 Juin - 16:02

» «Cherry Wine»
par Psycholive Jeu 1 Juin - 22:02

» hello moi c'est Philippe
par Darthphil Jeu 1 Juin - 13:06

» La galère...
par Elia Mer 31 Mai - 23:27

» Une étrange station service
par Elia Mer 31 Mai - 23:10

» Réglement du forum
par Darthphil Mer 31 Mai - 19:25

» Les prémices d’une « désintégration incontrôlable » en Antarctique
par Psycholive Mar 30 Mai - 15:07

» Ces étranges lumières que les chercheurs ne parviennent pas à expliquer
par Psycholive Mar 30 Mai - 15:00

» En hommage à notre petite planète bleue
par Elia Dim 28 Mai - 15:21

» PEOPLE ARE AWESOME
par Happy67 Dim 28 Mai - 4:21

» Comment conserver ou retrouver une bonne santé en s'alimentant mieux.
par Cassandra Dim 28 Mai - 0:22

» Les vidéos qui vous touchent...
par Happy67 Sam 27 Mai - 3:06

» Homophobie horrible en Tchétchénie
par Happy67 Ven 26 Mai - 13:44

» Les derniers secrets de l’île de Pâques
par Psycholive Sam 20 Mai - 16:25

» Selon Stephen Hawking, les humains devront quitter la Terre d’ici 100 ans pour survivre
par Psycholive Sam 20 Mai - 16:21

» Certains emballages en papier et carton peuvent contenir des huiles minérales toxiques
par Happy67 Mer 17 Mai - 23:54

» nouvel onglet publication
par Happy67 Mer 17 Mai - 0:07

» Mon nom est Happy et ceci est mon monde...
par Happy67 Jeu 11 Mai - 4:43

» La chanson française et vous
par Psycholive Mer 10 Mai - 0:20

» Présidentielle 2017 : qui sont les candidats ?
par Elia Sam 6 Mai - 23:57

» Peut-on échapper à la fusion « homme-machine » ?
par Elia Sam 6 Mai - 0:06

Nos partenaires


Comment les livres nous transforment

Partagez
avatar
fifititi
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1360
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 56
Localisation : Lyon

Comment les livres nous transforment

Message par fifititi le Ven 3 Juil - 20:21




La psychologie s'intéresse désormais aux différentes manières dont les (bons) ouvrages affectent les lecteurs.

Tous les grands lecteurs, les fous de littérature japonaise ou de romans gothiques, les amoureux de poésie, les arpenteurs de récits… Tous, ils le savent déjà, par expérience: les livres offrent des voyages incomparables, de ceux qu'on ne trouvera dans aucun catalogue de tour-operator. Les scientifiques, qui commencent à s'intéresser à la vie intérieure des lecteurs, ont libellé ce phénomène: «le transport émotionnel». Vous êtes là, allongé sur la plage ou devant un feu de cheminée, mais en réalité vous êtes ailleurs: dans les rues de Manhattan avec Philip Roth, la cour de Louis XIV avec Molière… Peu importe le lieu d'ailleurs, ce qui compte, au-delà de la précision de la description, c'est que celui qui vous y emmène, l'écrivain, vous touche, fait entendre «sa voix» à vos oreilles, vous entraîne dans son histoire. Et alors, si tel est le cas, vous en sortirez déjà passablement détendu. Une étude de 2010 a en effet montré que lire seulement six minutes d'un récit qui vous passionne réduit votre stress de 60 %!



http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/07/03/23915-comment-livres-nous-transforment
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 5993
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 41

Re: Comment les livres nous transforment

Message par Norma le Ven 3 Juil - 21:25

c'est vrai que quand je suis dans un bon bouquin qui me plait, on est dans le livre, car nous nous imaginons la scène au moment ou cela se passe


_________________
avatar
fifititi
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1360
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 56
Localisation : Lyon

Re: Comment les livres nous transforment

Message par fifititi le Ven 3 Juil - 22:03

Ce qui augmente notre empathie. Wink
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 5993
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 41

Re: Comment les livres nous transforment

Message par Norma le Ven 3 Juil - 22:05

j'aimerais parfois manquer d'empathie, ça m'arrangerait de toujours défendre la veuve et l'orphelin Arrow


_________________
avatar
fifititi
Méga Papoteur
Méga Papoteur

Messages : 1360
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 56
Localisation : Lyon

Re: Comment les livres nous transforment

Message par fifititi le Ven 3 Juil - 22:08

Mais non reste comme chat.
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 5993
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 41

Re: Comment les livres nous transforment

Message par Norma le Ven 3 Juil - 22:10



_________________
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2047
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Comment les livres nous transforment

Message par Psycholive le Ven 6 Nov - 0:00

C'est vrai, la lecture nous transporte, stimule notre imagination. Moi je ne lis quasiment jamais de roman, je lis essentiellement des essais, mais le peu de roman que j'ai lu a toujours déclenché quelque chose chez moi. Chacun d'eux m'a ouvert à un monde intime et merveilleux, en plus il se trouve que le peu de romans que j'ai lu était surtout des romans fantastiques, donc très évocateurs, très inspirant pour l'imaginaire...

Contenu sponsorisé

Re: Comment les livres nous transforment

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 24 Juin - 12:35