Papoter de tout

vous voulez discutez de tout et de rien en toute simplicité et en toute convivialité, alors rejoignez nous :)

Derniers sujets

» le post bonjour
par Psycholive Hier à 23:51

» Comment conserver ou retrouver une bonne santé en s'alimentant mieux.
par Psycholive Hier à 23:49

» Les films qui vous ont marqués.
par Psycholive Hier à 23:03

» Here i am
par Ringo94 Hier à 22:22

» Les ruminations ...
par Ringo94 Hier à 22:15

» bonsoir c'est moi que v'la
par Ringo94 Hier à 22:14

» Le travail, ce n'est pas la santé. Surtout à partir de 40 ans.
par Ringo94 Hier à 22:07

» Vos séries TV préférées...
par Loba Hier à 19:41

» Eckhart Tollé " le Pouvoir du moment présent "
par Elia Hier à 0:04

» Musique pop anglo-saxonne, électronique, trance, new-age…
par Psycholive Lun 18 Sep - 15:37

» La communication : médias et blablas
par Loba Dim 17 Sep - 21:44

» La solitude
par Elia Dim 17 Sep - 21:35

» La confiance en soi.
par Elia Dim 17 Sep - 21:33

» Les gènes
par Elia Dim 17 Sep - 20:57

» Ouvrez les yeux.
par Ringo94 Sam 16 Sep - 22:14

» Une journée sans rire est une journée de perdue.
par Loba Sam 16 Sep - 15:55

» PEOPLE ARE AWESOME
par Happy67 Sam 16 Sep - 0:29

» J'aime pas les blancs... Et vous ?
par Ringo94 Ven 15 Sep - 23:28

» Classic Rock/Pop 1960 - ?
par Ringo94 Jeu 14 Sep - 22:39

» ça y est ! Je m'y suis mis...
par Dosette Jeu 14 Sep - 10:01

» Synchronicité heureuse ?
par Dosette Mer 13 Sep - 15:42

» La psychogénéalogie, quelle famille !
par Dosette Mer 13 Sep - 15:19

» Que lisez-vous en ce moment ?
par Dosette Mer 13 Sep - 10:17

» Mon nom est Happy et ceci est mon monde...
par Dosette Mer 13 Sep - 9:59

» Réglement du forum
par izor Mar 12 Sep - 18:43

» You know what ? I'm HAPPY
par Psycholive Mar 12 Sep - 15:40

» Des preuves scientifiques qui prouvent que le célibat est bon pour la santé.
par Psycholive Mar 12 Sep - 15:13

» 31 choses qui réduisent votre temps de vie.
par Loba Mar 12 Sep - 8:57

» Les citations...
par Elia Mar 12 Sep - 0:10

» J'aime dormir ...
par Elia Lun 11 Sep - 23:24

» Et si on se rencontrait un jour pour de vrai ?
par Elia Lun 11 Sep - 16:02

» Le vampirisme énérgétique
par Loba Dim 10 Sep - 19:49

» Et si nos défauts étaient des qualités ?
par Psycholive Ven 8 Sep - 23:01

» Chez Dosette !
par Ringo94 Mer 6 Sep - 23:02

» Le génie de Queen (et Freddie Mercury)
par Ringo94 Mer 6 Sep - 22:54

» HEUREUX ANNIVERSAIRE HAPPY67
par Alicia Lun 4 Sep - 13:20

» Bonjour !
par Dosette Lun 4 Sep - 12:26

» Un peu de papotage
par Dosette Lun 4 Sep - 12:19

» Happy birthday, geekette
par Dosette Lun 4 Sep - 9:34

» Quand la boucherie, le monde pleure
par Loba Dim 3 Sep - 15:34

Nos partenaires


Ce que je dis à l'autre qui dit de moi

Partagez
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2847
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Ce que je dis à l'autre qui dit de moi

Message par Psycholive le Lun 30 Mai - 23:01

En psychologie on appelle cela la "projection", pourquoi ce mot ?
C'est simple (façon de parler), imaginez que vous détestez quelque chose en vous, une habitude, un trait de personnalité, etc. Mais que vous ne pouvez le reconnaître consciemment, et bien dans ce cas que va t-il se passer ? Vous allez le projeter sur autrui ! En d'autres termes vous allez le lui reprocher ! Ainsi, de nombreux conflits relationnels sont le résultats de projections, car bien sûr la personne qui reçoit cette image projective n'est pas forcément concernée par ce qui a été projeté, ce qui l'irrite. Et la personne qui a projeté ne comprend pas forcément pourquoi l'autre s'énerve, ou cherche les raisons de son agacement, parfois culpabilisera sans identifier la projection.

En général la projection est estimée plutôt "normale" par la psychanalyse, mais parfois ce mécanisme de défense inconscient s'emballe, il se retourne alors contre soi et peut se muer en une véritable pathologie, c'est le cas de la psychose paranoïaque, le sujet projette sur autrui ses propres délires et angoisses qui dans ce cas deviennent nettement plus évidentes dans leurs formes pathologiques.

Mais rassurez-vous, tout le monde ou presque fait de la projection naturellement... Wink
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4526
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Ce que je dis à l'autre qui dit de moi

Message par Happy67 le Lun 30 Mai - 23:09

Au lycée, j'ai connu un prof qui était un habitué des projections... de postillons. Heureusement que je portais déjà des lunettes !
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2847
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Ce que je dis à l'autre qui dit de moi

Message par Psycholive le Lun 30 Mai - 23:10


Tu ne crois pas si bien dire Happy, moi j'en ai connu des enseignants qui projetaient et pas qu'un peu !
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4526
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Ce que je dis à l'autre qui dit de moi

Message par Happy67 le Lun 30 Mai - 23:15

Happy67 a écrit:Au lycée, j'ai connu un prof qui était un habitué des projections... de postillons. Heureusement que je portais déjà des lunettes !  

Ce fut cette année-là que j'ai cessé de me mettre au 1er rang et commencé à fréquenter le radiateur au fond de la classe. Smile
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2847
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Ce que je dis à l'autre qui dit de moi

Message par Psycholive le Lun 30 Mai - 23:21

Tiens, toi aussi ? Wink

Mais tu sais à l'époque je n'entravais que dalle à la psychologie (plus maintenant ? Il faut voir Arrow ), pourtant je savais (un instinct) que certaines attitudes étaient vraiment décalées, pour le moins. J'ai même subi des violences à cette époque, mais avec le recul j'ai compris beaucoup de choses.

Pour revenir à la projection ce n'est évidemment pas systématique, et il peut exister des petits malins qui s'en servent pour se défendre alors que cela correspond à la réalité... Exemple : A reproche à B d'être égoïste et arrogant et c'est vrai ; mais B dit à A :"C'est toi qui est ainsi et tu me le fais payer !"... Et là il faut avoir la jugeote finaude pour distinguer la chose.
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4526
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Ce que je dis à l'autre qui dit de moi

Message par Happy67 le Lun 30 Mai - 23:21

Psycholive a écrit:En psychologie on appelle cela la "projection", pourquoi ce mot ?
C'est simple (façon de parler), imaginez que vous détestez quelque chose en vous, une habitude, un trait de personnalité, etc. Mais que vous ne pouvez le reconnaître consciemment, et bien dans ce cas que va t-il se passer ? Vous allez le projeter sur autrui ! En d'autres termes vous allez le lui reprocher ! ...  

En ce qui me concerne, ce ne je ne supporte pas chez l'autre, c'est un défaut physique commun. J'ai l'impression d'être devant un miroir qui me rappelle mon aspect...
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4526
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Ce que je dis à l'autre qui dit de moi

Message par Happy67 le Lun 30 Mai - 23:28

As-tu des exemples concrets de projections parmi tes proches ou amis ?

J'ai un collègue qui n'arrête pas de mettre en avant les incompétences des autres mais je pense que c'est pour masquer les siennes. Je ne sais pas si c'est un cas de projection...
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2847
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Ce que je dis à l'autre qui dit de moi

Message par Psycholive le Lun 30 Mai - 23:42

Oh oui bien sûr que j'en ai, c'est fréquent, mon père par exemple ! Il a déjà reproché à une proche d'être hypocondriaque alors qu'il l'est lui-même, sans l'assumer !

Oui ton collègue est peut-être en train de faire de la projection Happy, c'est possible. Il est très facile de reprocher à des collègues des fautes ou une incompétence non assumées... Mais je ne connais pas sa vie.

mona

Messages : 8
Date d'inscription : 15/05/2016

Re: Ce que je dis à l'autre qui dit de moi

Message par mona le Mar 14 Juin - 6:05

oui mais l' hypocondriaque fatalement il ne peut pas savoir qu'il l'est .......sinon il ne le serait plus
avatar
Sam
Membres
Membres

Messages : 247
Date d'inscription : 29/04/2016

Re: Ce que je dis à l'autre qui dit de moi

Message par Sam le Mar 14 Juin - 10:27

Tu te trompes Mona, les hypocondriaques savent qu'ils le sont, comme tous les phobiques, mais ils ne peuvent contrôler leurs paniques Wink
avatar
Happy67
Admin
Admin

Messages : 4526
Date d'inscription : 27/06/2015

Re: Ce que je dis à l'autre qui dit de moi

Message par Happy67 le Mar 14 Juin - 10:38

Sam a écrit:Tu te trompes Mona, les hypocondriaques savent qu'ils le sont, comme tous les phobiques, mais ils ne peuvent contrôler leurs paniques Wink

Moi, c'est pareil. Je suis très c..., je le sais mais je ne peux m'en empêcher.
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2847
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Ce que je dis à l'autre qui dit de moi

Message par Psycholive le Mar 14 Juin - 17:28

Happy : Wink  

Oui et non mona et Sam. L'hypocondrie se caractérise par une fixation mentale sur la santé, l'obsession de la maladie, et cette fixation peut se localiser n'importe où, sur n'importe quelle partie du corps. La personne qui en souffre (car c'est une souffrance, cela peut bouffer la vie de quelqu'un) est-elle consciente de son trouble ? Oui bien sûr, elle peut l'être ; mais entre le fait d'être conscient du trouble et le contrôle que l'on peut avoir sur celui-ci il y a un monde. Il n'est pas rare que des personnes reconnaissent leur hypocondrie, pour autant, elles sont incapables de le gérer, car c'est un trouble inconscient qui puise sa source dans des événements de la vie de l'individu ; éducation hyper protectrice (trop), traumatisme (perte d'un proche), etc.

C'est un peu comme dans le cas de cette famille de troubles psychiques que l'on nomme névroses, la personne est consciente de son trouble mais elle se sent totalement impuissante à l'endiguer. On rapproche souvent l'hypocondrie des troubles psychosomatiques, bien que ce ne soit pas pareil. Dans l'hypocondrie c'est davantage l'angoisse de la maladie qui domine, alors que dans la "conversion" somatique c'est la douleur qui peut s'installer, sans atteinte organique ! C'est le corps qui prend le relais (en quelque sorte) du trouble psychique. Dans les deux cas c'est un calvaire pour celle ou celui qui le vit, et quelquefois pour son entourage...
avatar
Norma
Admin
Admin

Messages : 6145
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 41

Re: Ce que je dis à l'autre qui dit de moi

Message par Norma le Mar 14 Juin - 17:54

c'est comme ceux qui ont des crises d'angoisses elles en sont consciente, mais en sont le plus souvent spectatrices


_________________
avatar
Psycholive
Champion de Papotage
Champion de Papotage

Messages : 2847
Date d'inscription : 05/11/2015
Age : 49
Localisation : Avignon

Re: Ce que je dis à l'autre qui dit de moi

Message par Psycholive le Mar 14 Juin - 18:09

Oui Norma, tant que les causes de la crise d'angoisse ne sont pas connues la personne ne fera qu'observer ses propres symptômes, même si des méthodes de relaxation permettent de calmer voire de stopper la crise. Le problème c'est l'origine de ces symptômes, pas toujours facile à identifier pour la personne qui en souffre. Mais je pense qu'en faisant un travail psychothérapique on parvient assez bien à identifier l'origine du problème.

Pour revenir au sujet, le processus de la projection est quelque chose de commun, parfois c'est même énorme, et la personne ne parvient plus à communiquer autrement que de cette manière ! Et là c'est un peu pathétique. Par exemple une personne hypocondriaque est capable de ne parler que de ses "maladies", sans prendre en compte le fait que l'autre n'est pas forcément dans le même registre. C'est à dire qu'en évoquant les problèmes de santé de l'autre elle évoquera les siens ! Par projection.

Contenu sponsorisé

Re: Ce que je dis à l'autre qui dit de moi

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 11:22